L’OL sor­ti de la Coupe de la Ligue par Stras­bourg

Foot­ball Lyon s’est in­cli­né en quart de fi­nale de la Coupe de la Ligue contre Stras­bourg (1-2), en ayant tou­ché trois fois les mon­tants

20 Minutes (Lyon) - - GRAND LYON - Jé­ré­my Lau­gier

Comme contre Guin­gamp (2-2, 3-4 aux tirs au but) en 2017, l’Olym­pique Lyon­nais a vé­cu, à do­mi­cile mar­di, une sur­pre­nante contre­per­for­mance en Coupe de la Ligue. Peu ins­pi­rés et mau­dits, après avoir trou­vé à trois re­prises les mon­tants des Al­sa­ciens, les Lyon­nais ont quit­té la com­pé­ti­tion dès les quarts de fi­nale après une dé­faite contre Stras­bourg (1-2).

˃ Les cinq mi­nutes mau­dites de l’OL.

Les Lyon­nais n’avaient pas pro­po­sé grand-chose, jus­qu’à la 43e mi­nute de jeu. Juste avant le re­pos, ils ont trou­vé le moyen d’en­chaî­ner deux tirs sur les mon­tants du gar­dien stras­bour­geois Bin­gou­rou Ka­ma­ra, entre Mar­tin Ter­rier et sa « spé­ciale » en en­rou­lé du pied droit, puis Mem­phis De­pay à l’en­trée de la sur­face. Et puis Na­bil Fe­kir a en­core man­qué un pe­nal­ty dé­ter­mi­nant (45e+3). A l’image de sa frappe à cô­té mar­di, le ca­pi­taine lyon­nais a échoué dans quatre de ses huit ten­ta­tives de­puis ses dé­buts avec les pros. Ces cinq mi­nutes mau­dites ont coû­té très cher aux Lyon­nais.

˃ L’im­pla­cable réa­lisme du Ra­cing.

Un peu moins de 40 % de pos­ses­sion de balle et un seul tir… sur un pe­nal­ty li­ti­gieux de Lu­do­vic Ajorque, à la suite d’un contact entre Jo­nas Mar­tin et Ken­ny Tete (0-1, 26e). Mal­gré la sor­tie sur bles­sure dès la 15e mi­nute de l’un de leurs prin­ci­paux atouts, Ken­ny La­la, les Stras­bour­geois ont li­vré un mo­dèle de pre­mière pé­riode au ni­veau du réa­lisme. So­lides et co­hé­rents du­rant toute la ren­contre, les Al­sa­ciens sont par­ve­nus à re­prendre l’avan­tage sur un puis­sant coup de tête de La­mine Ko­né (1-2, 52e), sur cor­ner, trois mi­nutes après l’éga­li­sa­tion de Ber­trand Trao­ré. Adrien Tho­mas­son a évi­té le 100 % de réus­site en cro­quant une vé­ri­table op­por­tu­ni­té au bout d’une contre-at­taque par­fai­te­ment me­née (69e). Trois tirs ca­drés et deux buts au fi­nal pour le Ra­cing, dé­ci­dé­ment tom­beur de gros mor­ceaux dans cette Coupe de la Ligue, après le Losc et l’OM.

˃ L’OL fait un blo­cage dans les coupes.

In­ca­pables de vrai­ment dés­équi­li­brer la dé­fense al­sa­cienne, les hommes de Ge­ne­sio ont, en plus, sem­blé mau­dits en trou­vant une troi­sième fois le po­teau sur un coup franc de Na­bil Fe­kir. A l’af­fût, Mar­tin Ter­rier a man­qué un face-à-face cru­cial avec Bin­gou­rou Ka­ma­ra (74e). Mous­sa Dem­bé­lé et à nou­veau Na­bil Fe­kir n’ayant pas plus de réus­site, les Lyon­nais ont une nou­velle fois quit­té pré­ma­tu­ré­ment les coupes, alors que ce­la était un ob­jec­tif cette sai­son. De­puis sa fi­nale de Coupe de la Ligue per­due en 2015 (1-2 contre le PSG), l’OL n’a ja­mais at­teint le der­nier car­ré d’une coupe na­tio­nale. Pri­vés de titre de­puis sept ans, les sup­por­ters lyon­nais s’im­pa­tientent sé­rieu­se­ment.

A l’ins­tar de De­pay, les Lyon­nais ont man­qué de réa­lisme face au but.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.