Vac­cin Blâ­mé par Ma­cron et Phi­lippe, le groupe Sa­no­fi calme le jeu

20 Minutes (Lyon) - - ACTUALITÉ -

Après la po­lé­mique au­tour de son la­bo­ra­toire, le PDG de Sa­no­fi est en mode com­mu­ni­ca­tion de crise. Serge Wein­berg a pro­mis jeu­di soir sur France 2 qu’il n’y au­rait «au­cune avance par­ti­cu­lière d’au­cun pays » pour l’ac­cès au vac­cin et que ce­lui-ci « doit être ac­ces­sible à la plus grande par­tie de la po­pu­la­tion ». A l’ori­gine de la po­lé­mique, des pro­pos de son di­rec­teur gé­né­ral pour qui le gou­ver­ne­ment amé­ri­cain «a le droit aux plus grosses pré­com­mandes », car les Etats-Unis « ont in­ves­ti pour es­sayer de pro­té­ger leur po­pu­la­tion ». Des pro­pos « dé­for­més », a as­su­ré Serge Wein­berg. Les Etats-Unis au­ront la prio­ri­té du vac­cin pro­duit dans les usines amé­ri­caines mais «en au­cun cas sur nos usines eu­ro­péennes».

La contro­verse avait no­tam­ment sus­ci­té la ré­ac­tion in­di­gnée du pré­sident fran­çais Em­ma­nuel Ma­cron, qui a ju­gé « né­ces­saire que ce vac­cin soit un bien pu­blic mon­dial, ex­trait des lois du mar­ché». «L’égal ac­cès de tous au vac­cin n’est pas né­go­ciable», a abon­dé jeu­di le Pre­mier mi­nistre Édouard Phi­lippe après s’être en­tre­te­nu avec Serge Wein­berg, qui a « don­né toutes les as­su­rances né­ces­saires quant à la dis­tri­bu­tion en France d’un éven­tuel vac­cin Sa­no­fi ».

Par ailleurs, le pré­sident de Sa­no­fi a pro­mis que le vac­cin se­rait ac­ces­sible, sans «au­cune bar­rière fi­nan­cière». «Si nous trou­vons un vac­cin», a-t-il ajou­té, il peut être es­pé­ré pour « la fin de l’an­née » ou « le dé­but de l’an­née 2021 ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.