Faits di­vers

Avec vous

20 Minutes (Lyon) - - GRAND LYON - E.F.

Ses gestes de soi­gnant plus qu’ap­proxi­ma­tifs ont mis la puce à l’oreille de ses col­lègues. Un Lyon­nais de 24 ans a été in­ter­pel­lé la se­maine der­nière dans le cadre d’une en­quête ou­verte pour « exer­cice illé­gal de la pro­fes­sion d’in­fir­mier, faux et usage de faux et vol », se­lon la po­lice.

L’en­quête pré­li­mi­naire a été en­ga­gée le 13 mai par la sû­re­té dé­par­te­men­tale sur ins­truc­tions du par­quet de Lyon, après une plainte dé­po­sée par la di­rec­tion d’une cli­nique de l’ag­glo­mé­ra­tion. Pla­cé en garde à vue et en­ten­du, le sus­pect a re­con­nu les faits. Il a ex­pli­qué « avoir four­ni éga­le­ment à plu­sieurs Eh­pad et à une agence d’in­té­rim un cur­ri­cu­lum vi­tae men­son­ger cer­ti­fiant d’ex­pé­riences en ré­ani­ma­tion, aux ur­gences et en chi­rur­gie no­tam­ment », pré­cise la po­lice. Quatre éta­blis­se­ments, dont la so­cié­té d’in­té­rim, ont por­té plainte contre ce Lyon­nais, éga­le­ment sus­pec­té de vol de ma­té­riel mé­di­cal. En fouillant son vé­hi­cule, les enquêteurs ont mis la main sur un car­ton de blouses je­tables dé­ro­bé, en pleine crise du co­ro­na­vi­rus, dans l’une des cli­niques où il tra­vaillait. Le sus­pect a été lais­sé libre à l’is­sue de sa garde à vue. L’en­quête pré­li­mi­naire se pour­suit « pour élar­gir les re­cherches dans des éta­blis­se­ments où il est sus­cep­tible d’avoir exer­cé illé­ga­le­ment», se­lon la sû­re­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.