20 Minutes (Lyon)

Toute pension mérite attention

Retraites La Cour des comptes pointe l’augmentati­on d’erreurs de montants versés entre 2016 et 2020. Comment s’en prémunir?

- Nicolas Raffin

Pour les dizaines de millions d’assurés qui dépendent du régime général des retraites, c’est l’heure de sortir la calculette. Un rapport de la Cour des comptes publié mardi révèle que les erreurs sur le montant des pensions ne sont pas rares à la Cnav (Caisse nationale d’assurance-vieillesse). «Entre 2016 et 2020, la proportion des prestation­s de retraite affectées par une erreur de portée financière a augmenté de près de moitié, de 11,5 % à 16,4 % », relève le document. Environ un dossier sur six comporte donc une erreur. Alors, comment vérifier et corriger le tir?

«C’est extrêmemen­t difficile, estime Valérie Batigne, dirigeante et fondatrice de Sapiendo Retraite. Il faut prendre ses précaution­s bien avant de partir à la retraite, en télécharge­ant régulièrem­ent ses relevés de carrière*. Car une fois que la pension est liquidée, les relevés ne sont plus accessible­s en ligne. » Il vous appartient donc de vérifier, année après année, que vos trimestres d’activité ont été validés et qu’aucune période (par exemple, un job d’été) n’a été oubliée. Car, au moment de votre retraite, si vous n’avez pas le nombre de trimestres requis (entre 165 et 172 suivant votre année de naissance), vous n’aurez pas le droit à la totalité de votre pension.

Complexité des dossiers

«C’est d’autant plus important de vérifier ces informatio­ns régulièrem­ent que les carrières ne sont plus linéaires, ajoute Thomas Gagniarre, directeur comptable et financier de la Cnav. Aujourd’hui, on a beaucoup plus d’employeurs, on peut devenir entreprene­ur après avoir été salarié, on enchaîne des CDD… Cette complexité va se retrouver au moment de la retraite. » Jusqu’au 1er juillet 2021, vous devez avoir plus de 55 ans avant de pouvoir signaler un problème éventuel à la Cnav. Après cette date, il n’y aura plus de limite d’âge. « Pour nous, c’est important de faire prendre à chacun l’habitude de vérifier que tout est OK, poursuit Thomas Gagniarre. C’est toujours plus facile de rectifier une erreur le plus rapidement possible. » Une vigilance importante, car, lors de votre départ en retraite, vous disposerez de deux mois pour contester le montant de la pension qui vous a été notifiée.

* Disponible­s sur Lassurance­retraite.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France