20 Minutes (Lyon)

Belvaux dompte Depardieu

- C.V.

Gérard Depardieu a trouvé un réalisateu­r à sa mesure avec Des hommes. Ce film, inspiré du roman de Laurent Mauvignier et auréolé du label Festival Cannes 2020, lui permet de donner le meilleur de lui-même en vétéran traumatisé par la guerre d’Algérie, muré dans son silence. « J’ai pensé à Depardieu dès que j’ai lu le livre, pour son côté animal blessé », confie Lucas Belvaux à 20 Minutes.

Le personnage de « Feu-de-bois », incarné par l’acteur, et son ami Rabut (Jean-Pierre Darroussin) ont vécu l’horreur et ont essayé d’oublier. « Ce sont ces personnage­s qui m’ont passionné dans le livre, parce que l’essentiel est derrière eux. Gérard rend parfaiteme­nt cela », ajoute Lucas Belvaux. Des flash-back guerriers montrent ce qu’ils ont vécu pendant le conflit.

Des hommes offre ainsi un véritable festival Depardieu. « Il me fait penser à Jean-Pierre Léaud ou à Michel Simon par son côté sauvage, souligne Lucas Belvaux. Je me sentais comme un cornac dirigeant un éléphant. Il aurait pu m’envoyer valser à tout moment. Ce qu’il m’a donné en échange est prodigieux : c’est une bête de cinéma qui respecte ses partenaire­s, avec lesquels il se montre très prévenant. »

 ??  ?? Gérard Depardieu dans Des hommes.
Gérard Depardieu dans Des hommes.

Newspapers in French

Newspapers from France