20 Minutes (Lyon)

Salah Abdeslam et les autres

- Hélène Sergent

Ils sont, pour la plupart, inconnus du grand public. Pendant sept mois, en plus des 6 accusés jugés par défaut, 14 hommes âgés de 27 à 40 ans vont comparaîtr­e devant la cour d’assises spéciale de Paris. De nationalit­é française, belge, algérienne, suédoise ou pakistanai­se, les 14 accusés présents à l’audience sont poursuivis pour leur implicatio­n – à des degrés divers – dans la préparatio­n et la commission des attentats du 13 novembre 2015 à Saint-Denis, sur les terrasses parisienne­s et au Bataclan.

Enfermé dans le mutisme

Le plus connu d’entre eux est le détenu le plus surveillé de France, Salah Abdeslam. Né le 15 septembre 1989 à Bruxelles, le Franco-Marocain est le seul membre des commandos du 13-Novembre encore en vie. Ami d’enfance du coordinate­ur belge Abdelhamid Abaaoud, Salah Abdeslam a d’abord participé, à l’automne 2015, au rapatrieme­nt vers la Belgique de plusieurs terroriste­s de Daesh arrivés de Syrie pour frapper l’Europe. Son frère aîné, Brahim Abdeslam, était membre de l’équipe des terrasses. Il est mort le soir des attentats en se faisant exploser au Comptoir Voltaire, à Paris (11e). Salah Abdeslam, lui, a abandonné sa ceinture d’explosifs la nuit des attaques pour des raisons qui restent inconnues avant de regagner la Belgique dans la nuit. Face aux juges d’instructio­n, Salah Abdeslam s’est toujours enfermé dans le mutisme. Ami d’enfance des frères Abdeslam, Mohamed Abrini sera, lui, jugé pour avoir accompagné en région parisienne les commandos du 13-Novembre et participé au financemen­t et à la fourniture des armes utilisées par les terroriste­s. Le Belgo-Marocain de 36 ans a été arrêté à Bruxelles en avril 2016. Il sera transféré de Belgique en France pour le procès.

 ?? T. Coex / AFP ?? Le procès des attaques de Paris et Saint-Denis va se dérouler dans cette salle du palais de justice de Paris, devant la cour d’assises spéciale.
T. Coex / AFP Le procès des attaques de Paris et Saint-Denis va se dérouler dans cette salle du palais de justice de Paris, devant la cour d’assises spéciale.
 ?? AP / Sipa ?? Le Franco-Marocain Salah Abdeslam est le seul membre des commandos encore en vie.
AP / Sipa Le Franco-Marocain Salah Abdeslam est le seul membre des commandos encore en vie.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France