L’op­po­si­tion ira­nienne en France ci­blée

20 Minutes (Marseille) - - ACTUALITÉ -

Ils pro­je­taient un at­ten­tat à l’ex­plo­sif contre l’op­po­si­tion ira­nienne en France. Plus pré­ci­sé­ment lors d’une confé­rence or­ga­ni­sée sa­me­di à Ville­pinte (Seine-Saint-De­nis) par les Moud­ja­hi­dine du peuple iranien, par­ti in­ter­dit par les au­to­ri­tés ira­niennes de­puis 1981, et à la­quelle par­ti­ci­paient, entre autres, Ber­nard Kouch­ner et In­grid Bé­tan­court. Un couple de Belges d’ori­gine ira­nienne a été ar­rê­té sa­me­di à Bruxelles (Bel­gique), puis mis en exa­men. Un di­plo­mate iranien, con­tact du couple, a été ar­rê­té en Al­le­magne et une autre de leurs re­la­tions a été ap­pré­hen­dée en France, a pré­ci­sé le par­quet. Lun­di après-mi­di, on ap­pre­nait que trois sus­pects avaient éga­le­ment été pla­cés en garde à vue sa­me­di en France – deux avaient été re­lâ­chés lun­di en fin de jour­née. Le Conseil na­tio­nal de la ré­sis­tance ira­nienne a ac­cu­sé Té­hé­ran d’avoir fo­men­té le pro­jet d’at­ten­tat. Ces in­for­ma­tions sur­viennent alors que le pré­sident Has­san Ro­ha­ni était at­ten­du pour une vi­site en Eu­rope, pré­sen­tée comme «ca­pi­tale» pour l’ave­nir de l’ac­cord sur le nu­cléaire iranien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.