Son pro­jet de saut dans le Vieux-Port ne fait pas l’una­ni­mi­té

Après avoir bat­tu son re­cord dans les ca­lanques, Lio­nel Franc a le pro­jet, com­pli­qué, d’un plon­geon de 40 m dans le Vieux-Port

20 Minutes (Marseille) - - LA UNE - Jean Saint-Marc

C’était une belle jour­née de juin 1982. Des mil­liers de cu­rieux sur le VieuxPort. Un grand fou, dans sa ba­gnole, qui tente de pas­ser d’une rive à l’autre. Franck Val­verde y a lais­sé la vie. « De­puis ce drame, les po­li­tiques sont un peu échau­dés… Mais je n’ai pas pour pro­jet de me tuer », as­sure Lio­nel Franc. Il a, en re­vanche, le pro­jet de plon­ger de 40 m de haut, de­puis une grue ins­tal­lée sur le quai des Belges, au bout de la Ca­ne­bière.

«Je ne vois pas l’in­té­rêt»

« Je sais que mon sport est plus dan­ge­reux que le ping-pong, mais tech­ni­que­ment, je suis prêt », as­sure le qua­dra­gé­naire, qui vient de plon­ger de 36 m de haut dans les ca­lanques. Re­cord bat­tu, avec en guise de mé­daille, « l’im­pres­sion d’être en cris­tal pen­dant soixante-douze heures ! » Son nou­veau dé­fi se­ra por­té par l’as­so­cia­tion pro don d’or­ganes Ma­ryse pour la vie. Lio­nel Franc a dé­jà vé­ri­fié la pro­fon­deur du Vieux-Port : en­vi­ron sept mètres. C’est as­sez, même s’il fau­dra net­toyer les lieux avant de pi­quer une tête : « S’il y a une mon­tagne de cad­dies au fond, je risque de les prendre dans la gueule ! »Il fau­dra aus­si convaincre l’ad­joint char­gé des Sports. « Je ne vois pas bien l’in­té­rêt pour Mar­seille, souffle Ri­chard Mi­ron (LR). Il y a tel­le­ment d’autres en­droits où plon­ger… » Lio­nel Franc va sol­li­ci­ter un ren­dez­vous pour « vendre [son] steak », ju­gé ap­pé­tis­sant par l’Of­fice de la mer. Ama­po­la Ven­tron, sa di­rec­trice, «se­ra ou­verte à la dis­cus­sion, si les condi­tions de sé­cu­ri­té sont réu­nies. » Alors, le grand saut est pour bien­tôt ?

Lio­nel Franc vient de plon­ger de 36 m de haut, près des ca­lanques d’En Vau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.