Les pro­po­si­tions de FNE 13

20 Minutes (Marseille) - - GRAND MARSEILLE - A.M.

Pour Ri­chard Har­douin, vice-pré­sident de France Na­ture En­vi­ron­ne­ment 13, il faut al­ler plus loin. No­tam­ment avec la vi­gnette Crit’air qui doit être mise en ap­pli­ca­tion, comme à Pa­ris et à Gre­noble, se­lon lui. « Il faut que la ville re­fuse l’en­trée à cer­tains vé­hi­cules lorsque les seuils d’in­for­ma­tion ou d’alerte à la pol­lu­tion de l’air sont dé­pas­sés. Ce­la ne peut se faire que sous la contrainte et les po­li­tiques ne l’ont tou­jours pas in­té­gré », re­grette Ri­chard Har­douin. Mal­gré une se­maine d’alerte à la pol­lu­tion à l’ozone cet été à Mar­seille, au­cune in­ter­dic­tion de cir­cu­la­tion n’a été mise en place. Concer­nant les ba­teaux, l’élec­tri­fi­ca­tion est un pre­mier pas, loin d’être suf­fi­sant, se­lon lui. « Les seuils de te­neur en souffre du fioul sont ac­tuel­le­ment à 1,5 %. Ils pas­se­ront à 0,5 % en 2020, mais nous de­man­dons qu’ils soient ra­bais­sés à 0.1 % le plus ra­pi­de­ment pos­sible. Pour les vé­hi­cules die­sel, c’est 0,01 %, à titre de com­pa­rai­son. »

« La meilleure fa­çon de lut­ter est de ne pas pol­luer. » Ri­chard Har­douin, FNE 13

D’autres so­lu­tions, comme l’ins­tal­la­tion d’un ra­dar sur la L2 qui dé­tecte la pol­lu­tion, sont évo­quées par FNE 13. Comme le dit Ri­chard Har­douin, « la meilleure fa­çon de lut­ter contre la pol­lu­tion est de ne pas en pro­duire. »

Pour ce­la, Mar­seille a un be­soin urgent de dé­ve­lop­per des so­lu­tions pour les tran­sports col­lec­tifs, et les modes de tran­sport doux. Il reste en­core beau­coup à faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.