Après les af­faires, Mé­len­chon re­part au com­bat à Lille

20 Minutes (Marseille) - - LA UNE -

Le Royaume-Uni pour­rait de­ve­nir la pre­mière grande éco­no­mie du monde à taxer les géants de l’In­ter­net, les Ga­fa (Google, Ama­zon, Fa­ce­book, Apple), dont la fai­blesse des im­pôts dé­chaîne ré­gu­liè­re­ment la presse à scan­dale. Lun­di, le mi­nistre des Fi­nances bri­tan­nique, Phi­lip Ham­mond, qui ne jure ha­bi­tuel­le­ment que par la ré­duc­tion d’im­pôts et ac­cueille les en­tre­prises à bras ou­verts a sur­pris le Par­le­ment en an­non­çant une «taxe [de 2%] sur les ser­vices nu­mé­riques » bien iden­ti­fiés. Soit les «mo­teurs de re­cherche, les ré­seaux so­ciaux et les ga­le­ries mar­chandes en ligne», d’après le Tré­sor. Elle ne s’ap­pli­que­ra qu’aux en­tre­prises gé­né­rant plus de 560 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’af­faires an­nuel. Lan­cée en avril 2020, elle pour­rait rap­por­ter au­tour de 450 mil­lions d’eu­ros par an d’ici à 2022. «Vous cou­rez le risque de voir votre pays perdre en com­pé­ti­ti­vi­té», a ju­gé Tej Pa­rikh, éco­no­miste à l’Ins­ti­tute of Di­rec­tors sur la BBC. L’an­nonce bri­tan­nique in­ter­vient au mo­ment où les né­go­cia­tions eu­ro­péennes et mon­diales traînent en lon­gueur pour im­po­ser les Ga­fa. Plu­sieurs pays eu­ro­péens y sont op­po­sés, à l’image de l’Ir­lande, où plu­sieurs géants du nu­mé­rique ont ins­tal­lé leur tête de pont eu­ro­péenne.

La taxe pour­rait être lan­cée en 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.