Un col­lec­tif or­ga­nise un hom­mage « of­fi­cieux »

Rue d’Au­bagne Une cé­ré­mo­nie « of­fi­cieuse » ain­si qu’une minute de si­lence of­fi­cielle sont pré­vues ce jour

20 Minutes (Marseille) - - GRAND MARSEILLE - Ma­thilde Ceilles

Lun­di 5 no­vembre, 9 h 05. Plu­sieurs im­meubles s’ef­fondrent rue d’Au­bagne. C’était il y a un mois. Dans ce drame, huit per­sonnes sont mortes. Avec ce triste an­ni­ver­saire vient la dé­li­cate ques­tion de la com­mé­mo­ra­tion de ces évé­ne­ments tra­giques. Ce mer­cre­di, à 9 h 05, le col­lec­tif du 5-no­vembre or­ga­nise huit mi­nutes de si­lence pour un « hom­mage ci­toyen ». Quelques jours après le drame, des bou­gies ins­tal­lées à proxi­mi­té des lieux avaient été re­ti­rées, avant d’être conser­vées à la de­mande des ha­bi­tants. « Nous de­man­dons à la mai­rie de consi­dé­rer ce drame certes comme une ges­tion de crise, mais aus­si hu­mai­ne­ment. » Mardi en fin de jour­née, cette der­nière a in­for­mé dans un com­mu­ni­qué que « les agents mu­ni­ci­paux ob­ser­ve­ront mer­cre­di à 9 h, 1 minute de si­lence en hom­mage aux vic­times, et les dra­peaux se­ront en berne ».

Ral­lu­mer les bou­gies

« Tous les soirs, des gens viennent ral­lu­mer les bou­gies rue d’Au­bagne, confie Ma­rie, en pleurs. C’est aus­si le trau­ma­tisme de tout un quar­tier qui a be­soin de se re­cons­truire et de di­gé­rer. Les mi­nutes de si­lence per­mettent de pas­ser ce temps en­semble, de se sen­tir plus fort, de ne plus être dans cette souf­france. Il faut en­tendre ce deuil. Cer­tains de­mandent une plaque, d’autres un jar­din. La forme reste à dé­fi­nir, mais il faut res­pec­ter ce deuil. » Ni le maire, ni un de ses ad­joints n’ont pré­vu de se rendre à cette cé­ré­mo­nie com­mé­mo­ra­tive.

D’autre part, « le maire a ob­ser­vé une minute de si­lence lors du conseil mu­ni­ci­pal de lun­di », pré­cise Julien Ruas, ad­joint au maire.

Il y a un mois, huit per­sonnes ont per­du la vie sous les dé­combres de plu­sieurs im­meubles ef­fon­drés à Noailles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.