L’UE­FA gagne du temps avant de pos­sibles re­ports des com­pé­ti­tions eu­ro­péennes

Co­ro­na­vi­rus L’ins­tance eu­ro­péenne a an­non­cé une grande réunion mar­di pour évo­quer la te­nue de ses com­pé­ti­tions

20 Minutes (Marseille) - - LA UNE - Nicolas Ca­mus

L’art de ne pas dé­ci­der. Ou en tout cas de re­pous­ser au maxi­mum l’iné­luc­table, his­toire d’être sûr qu’il n’y au­rait pas une porte de sor­tie que per­sonne n’avait en­core re­mar­quée quelque part dans le faux pla­fond. Alors que l’épi­dé­mie de co­ro­na­vi­rus s’étend tou­jours plus en Europe, l’UE­FA a an­non­cé jeu­di qu’elle ne sus­pen­dait pas ses com­pé­ti­tions dans l’im­mé­diat. Les 8es de fi­nale al­ler de la Ligue Eu­ro­pa ont donc eu lieu dans la soi­rée, sauf FC Sé­ville-AS Rome et Inter-Ge­tafe, mis entre pa­ren­thèses sous la pres­sion des clubs concer­nés et dont on ne sait pas ce qu’il ad­vien­dra.

Vers une sus­pen­sion des Coupes d’Europe et un re­port de l’Eu­ro.

L’ins­tance a dé­ci­dé d’at­tendre un peu. « L’UE­FA a in­vi­té des re­pré­sen­tants de ses 55 membres, de l’As­so­cia­tion eu­ro­péenne des clubs, des Ligues na­tio­nales et de la Fifpro à par­ti­ci­per à une réunion par vi­déo­con­fé­rence mar­di 17 mars pour dis­cu­ter de la ré­ponse à ap­por­ter par le foot­ball eu­ro­péen à l’épi­dé­mie, a-t-elle fait sa­voir à la mi-jour­née. Les dis­cus­sions por­te­ront sur toutes les com­pé­ti­tions do­mes­tiques et eu­ro­péennes, dont l’Eu­ro. »

Sur quoi peuvent-elles dé­bou­cher, hor­mis le fait de tout ar­rê­ter? On ne voit pas bien. L’an­nonce du test po­si­tif d’un joueur de la Ju­ven­tus, Da­niele Ru­ga­ni, mer­cre­di soir, au­rait pu tout dé­clen­cher. La NBA n’a pas hé­si­té après ce­lui de Ru­dy Go­bert. L’ATP et la WTA n’ont même pas at­ten­du d’en être ar­ri­vés là pour mettre les cir­cuits mas­cu­lin et fé­mi­nin en pause pour six se­maines. Se dé­ci­der seule­ment mar­di pro­chain peut sur­prendre. Si les deux 8es de fi­nale re­tour de la Ligue des cham­pions cen­sés se jouer ce soir-là, OL-Ju­ven­tus et Man­ches­ter Ci­ty-Real Ma­drid, sont d’ores et dé­jà re­pous­sés en rai­son de la qua­ran­taine im­po­sée aux joueurs ita­liens et es­pa­gnols, ceux du len­de­main (Bar­ça-Naples et Bayern-Chel­sea) sont pour l’ins­tant main­te­nus. A huis clos, mais main­te­nus. Les joueurs vont être lais­sés dans l’in­cer­ti­tude jus­qu’au der­nier mo­ment.

L’UE­FA semble donc faire tout ce qu’elle peut pour ga­gner du temps. Se­lon L’Equipe, elle au­rait tou­te­fois ar­rê­té son choix : la Ligue des cham­pions et la Ligue Eu­ro­pa se­raient sus­pen­dues pro­vi­soi­re­ment, sans doute jus­qu’à fin avril, et l’Eu­ro re­por­té à l’été 2021 pour dé­ga­ger des dates afin de ter­mi­ner les com­pé­ti­tions en­ta­mées. «C’est l’hy­po­thèse la plus pro­bable, as­sure Au­ré­lien Sa­drin, ana­lyste chez News Tank Foot­ball, une agence d’in­for­ma­tions à des­ti­na­tion des di­ri­geants. Le scé­na­rio a été étu­dié en dé­tail. » Le jour­na­liste bri­tan­nique d’Associated Press Rob Har­ris, bien ren­sei­gné sur ce qui se trame dans les hautes sphères, in­dique quant à lui que l’UE­FA pré­voit d’or­ga­ni­ser un vote la se­maine pro­chaine sur la ques­tion du re­port de l’Eu­ro. La dé­ci­sion ne peut se prendre à la lé­gère, et c’est sû­re­ment ce qui em­pêche l’ins­tance de se pro­non­cer fer­me­ment. Seule une guerre mon­diale, jus­qu’ici, a eu rai­son de com­pé­ti­tions spor­tives de l’en­ver­gure d’un cham­pion­nat d’Europe.

Comme PSG-Dort­mund, d’autres 8es de C1 sont pour l’ins­tant main­te­nus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.