« Au dé­but, cer­tains se mo­quaient de nous »

Les bé­né­voles ont net­toyé les plages ce week-end

20 Minutes (Montpellier) - - Grand Montpellier - Jé­rôme Dies­nis

Cling, cling... De Pa­la­vas à La Grande-Motte, ce bruit de bou­teilles de verre a ré­son­né toute la ma­ti­née de sa­me­di. « On est très sur­pris de ce que l’on trouve, ex­plique Vir­gi­nie, ve­nue en fa­mille avec Paul et Emi­lie par­ti­ci­per au net­toyage de la plage du Grand Tra­vers. Il y a énor­mé­ment de verres aux abords de la dis­co­thèque, de l’autre cô­té de la route. Mais aus­si beau­coup de plas­tique. On a re­trou­vé de tout : des vé­los, des chaus­sures, des ha­bits. »

Moins de mé­gots

Ils étaient une cen­taine à ré­pondre à l’ap­pel de l’As­so­cia­tion des pro­prié­taires et ré­si­dents du Grand Tra­vers. « Ce que l’on ra­masse est consé­quent, mais le plus im­por­tant, c’est l’im­pli­ca­tion des gens, sou­ligne Re­né Cat­tin, le pré­sident de l’as­so­cia­tion. En 2005, lors du pre­mier net­toyage, on était une di­zaine. Cer­taines per­sonnes se mo­quaient ou­ver­te­ment de nous. Je me sou­viens d’un homme qui avait ar­bo­ré une pan­carte où étaient ins­crits les mots “Es­claves de tou­ristes”. » Les men­ta­li­tés changent, mais pas pour tout le monde. A re­gar­der les al­lers-re­tours des bé­né­voles vi­der leurs sacs dans les contai­ners, les pol­lueurs sont vi­si­ble­ment en­core lé­gion. « En trois quarts d’heure, j’ai vi­dé une cin­quan­taine de sacs. Cette an­née, en plus du verre et du plas­tique, on trouve beau­coup de pailles, mais moins de mé­gots, note Di­dier Sch­mutz, un bé­né­vole. J’ha­bite Mont­pel­lier, je viens sou­vent ici, je trouve nor­mal de par­ti­ci­per. » Pas très loin, des en­fants du col­lège y ap­prennent concrè­te­ment à res­pec­ter l’en­vi­ron­ne­ment. « Ça fait par­tie de leur ap­pren­tis­sage », évoque la prin­ci­pale, An­nie Rou­let. « C’est un cycle dan­ge­reux, dé­taille Oli­vier, un peu plus loin. Tous ces dé­chets fi­nissent dans la mer où ils forment de vrais con­ti­nents. Les pois­sons les ab­sorbent quand ils sont en mi­cro­par­ti­cules. Et nous, nous man­geons ces pois­sons et le plas­tique avec... »

Une triste col­lecte dans les dunes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.