C’est la chance des cham­pions

20 Minutes (Montpellier) - - SPORTS -

Ça au­rait pu être pire, bien pire. Di­manche, lors du ti­rage au sort des qua­li­fi­ca­tions pour l’Eu­ro 2020, qui se dis­pu­te­ra dans douze pays, les Bleus ont évi­té l’Al­le­magne, qui fai­sait fi­gure d’épou­van­tail dans le cha­peau 2. L’équipe de France af­fron­te­ra « juste » l’Is­lande, la Tur­quie, l’Al­ba­nie, la Mol­da­vie et An­dorre. Un groupe simple ? Pas pour le sé­lec­tion­neur de l’équipe de France Di­dier Des­champs : « Ça au­rait pu être pire, ça au­rait pu être mieux, peu im­porte. Au­jourd’hui, on connaît nos cinq ad­ver­saires, dont deux qu’on a l’ha­bi­tude de ren­con­trer, l’Is­lande et l’Al­ba­nie, qu’on croise sou­vent dans les phases de qua­li­fi­ca­tion. La Tur­quie, ce n’est ja­mais évident d’al­ler y jouer, il y a tou­jours une am­biance très chaude. Sur le ter­rain, ça va être une belle ba­taille aus­si. » Dit comme ça, oui, ça peut faire ré­flé­chir. Mais quand on sait que les deux pre­miers de chaque poule sont qua­li­fiés pour l’Eu­ro, ça fa­ci­lite en­core plus la tâche des Bleus. Sur­tout que, en tant que cham­pion du monde en titre, ça ne le fe­rait pas du tout de ne pas sor­tir de ce groupe. « On est cham­pion du monde, mais les cartes se­ront re­dis­tri­buées, as­sure de son cô­té Guy Sté­phan, le sé­lec­tion­neur ad­joint. Ce sont des ad­ver­saires de qua­li­té, il fau­dra bien se pré­pa­rer. »

Di­dier Des­champs reste mé­fiant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.