Un nou­veau dis­po­si­tif contre la pré­ca­ri­té éner­gé­tique

Coup de pouce Le CCAS ap­porte son aide aux ha­bi­tants noyés par leur fac­ture d’élec­tri­ci­té

20 Minutes (Montpellier) - - GRAND MONTPELLIER - Ni­co­las Bon­zom N.B.

La ville de Mont­pel­lier s’est do­tée cette an­née d’un Ser­vice lo­cal d’in­ter­ven­tion pour la maî­trise de l’éner­gie (Slime). Fac­tures d’élec­tri­ci­té anor­ma­le­ment éle­vées, hu­mi­di­té im­por­tante, froid… Por­té par le Centre com­mu­nal d’ac­tion so­ciale (CCAS), ce nou­veau dis­po­si­tif gra­tuit pro­pose aux ha­bi­tants qui se trouvent en si­tua­tion de pré­ca­ri­té éner­gé­tique un coup de pouce pour trou­ver des so­lu­tions à leurs pro­blèmes.

Deux mé­nages sur dix

« Nous in­ter­ve­nons, avec des tra­vailleurs so­ciaux, dans les ap­par­te­ments, pour ai­der con­crè­te­ment ces per­sonnes à amé­lio­rer leur quo­ti­dien, ex­plique An­nie Yague, élue aux af­faires so­ciales et vice-pré­si­dente du CCAS. Sou­vent, nous sommes con­fron­tés à une mau­vaise iso­la­tion, à une mau­vaise uti­li­sa­tion du ma­té­riel, ou par­fois à des lo­ge­ments en si­tua­tion d’in­sa­lu­bri­té. » En lien avec les bailleurs, les ser­vices d’ha­bi­tats so­ciaux et les dis­tri­bu­teurs d’éner­gie, cette bri­gade an­ti-pré­ca­ri­té éner­gé­tique a ap­por­té son aide à 88 mé­nages de­puis le lan­ce­ment du dis­po­si­tif. L’ob­jec­tif est d’en vi­si­ter 480 d’ici trois ans.

Par­mi les foyers qui ont été ai­dés, une femme seule, avec son en­fant de 10 ans, en si­tua­tion de han­di­cap. Dans l’ap­par­te­ment, les ser­vices du Slime ont dé­cou­vert des traces de moi­sis­sures, une élec­tri­ci­té qui n’était plus aux normes, une mau­vaise iso­la­tion, et des in­sectes. La pe­tite fa­mille était dans l’in­ca­pa­ci­té de payer les fac­tures d’élec­tri­ci­té, de l’ordre de 150 € par mois. Après le pas­sage du Slime, l’ap­par­te­ment a été dé­cla­ré in­sa­lubre, et « une de­mande prio­ri­taire d’un lo­ge­ment en HLM a été en­clen­chée », re­prend An­nie Yague. Sur la mé­tro­pole de Mont­pel­lier, se­lon l’élue aux af­faires so­ciales, deux mé­nages sur dix se­raient concer­nés par une pré­ca­ri­té éner­gé­tique.

Ren­sei­gne­ments sur le Slime : 04 99 52 85 55 ou [email protected]­pel­lier.fr

Avec son livre Voyage in­dis­cret chez les francs-ma­çons du Mi­di, qui vient de sor­tir aux édi­tions Cairn, Jacques Mo­lé­nat pro­pose « une réa­li­té à l’écart des pré­ju­gés et des fan­tasmes », sur un thème qui n’a ja­mais pu s’en dé­faire. Le jour­na­liste in­dé­pen­dant mont­pel­lié­rain, fin ob­ser­va­teur de la vie po­li­tique ré­gio­nale de­puis quatre dé­cen­nies, livre une en­quête ul­tra-fouillée de 120 pages sur les ré­seaux de la franc-ma­çon­ne­rie et ceux qui les fré­quentent, à Mont­pel­lier, Nîmes, Sète, Bé­ziers, Nar­bonne, Per­pi­gnan, Tou­louse et jus­qu’à Tou­lon, Nice, Mar­seille, Mo­na­co et la Corse. « Plus que d’autres ré­gions fran­çaises, le Mi­di est une terre ou­verte à la franc­ma­çon­ne­rie. Les ini­tiés y sont deux à trois fois plus nom­breux qu’ailleurs en France », écrit Jacques Mo­lé­nat, qui a dé­cou­vert l’exis­tence des « fran­gins » un peu par ha­sard, au dé­tour d’une conver­sa­tion, il y a une tren­taine d’an­nées. De­puis, le Mont­pel­lié­rain n’a ja­mais ar­rê­té de noir­cir les co­lonnes des jour­naux de sa cu­rio­si­té à leur égard.

Le ser­vice est gra­tuit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.