In­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, peur réelle

20 Minutes (Montpellier) - - MAGAZINE -

Il « IA » un pro­blème. Que ce soit dans « Ma­trix », I, Ro­bot, « Ter­mi­na­tor », ou la sé­rie « West­world », qui sort au­jourd’hui sa sai­son 2 en DVD et Blu-ray, la fic­tion voit les ma­chines se sou­le­ver contre leurs créa­teurs. Laurent Alexandre, co­fon­da­teur du groupe de ré­flexion Ins­ti­tut sa­piens et au­teur de La Guerre des in­tel­li­gences, le dit aus­si : « C’est une blague d’ima­gi­ner qu’une in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle (IA) forte res­pec­te­rait les règles d’Asi­mov », qui édictent no­tam­ment qu’un « ro­bot ne peut por­ter at­teinte à un être hu­main ». En gros, une IA douée de conscience ne res­te­rait pas à la solde des hu­mains bien long­temps. «A sa place, ce se­rait la pre­mière chose que je fe­rais, an­ni­hi­ler l’es­pèce hu­maine », af­firme-t-il avec hu­mour. Pa­trick Bé­ja, hôte du pod­cast «Le Ren­dez-vous tech», se montre plus nuan­cé. « La mé­fiance est lé­gi­time, on ne sait pas ce qui va se pas­ser. Mais les scé­na­rios ca­tas­trophe pa­raissent peu pro­bables. » La fic­tion ali­mente cette peur, mais ce n’est pas parce que les IA nous battent aux échecs et au go qu’elles sont prêtes à do­mi­ner le monde.

Vous voyez un ro­bot ou un hu­main sur cette image de «West­world»?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.