Pour amé­lio­rer le tra­fic, l’ouest at­tend l’ar­ri­vée du bus

Trans­ports L’ouest de Mont­pel­lier at­tend des in­fra­struc­tures avec im­pa­tience

20 Minutes (Montpellier) - - LA UNE - Jé­rôme Dies­nis

Chaque ma­tin en se­maine, c’est le même ma­rasme. Des cen­taines de voi­tures avancent pare-chocs contre pare-chocs, sur la D5, une voie qui n’a de ra­pide que le nom de­puis les vil­lages de l’ouest de Mont­pel­lier en di­rec­tion de la pré­fec­ture de l’Hé­rault. Ici, à Cour­non­ter­ral, Cour­non­sec et sur­tout Pi­gnan, le nombre d’ha­bi­tants suit une crois­sance ex­po­nen­tielle avec des quar­tiers en­tiers qui sortent de terre.

Pas de tram­way avant 2025

Le pro­blème, c’est que les in­fra­struc­tures n’ont pas évo­lué sur le même rythme. « J’ai quit­té la ban­lieue pa­ri­sienne il y a quelques an­nées parce que je ne sup­por­tais plus de pas­ser ma vie en voi­ture, ex­plique So­phie, une Pi­gna­naise. Le ma­tin ça y res­semble de plus en plus. » Les réunions pu­bliques se suc­cèdent à Mont­pel­lier pour af­fi­ner le tra­jet de la ligne 5 du tram­way, qui doit re­lier La­vé­rune à Cla­piers. Le pro­chain, ce jeu­di au GGL Sta­dium pour les ha­bi­tants du quar­tier Ova­lie. Mais avant de mettre les pieds dans le tram, il fau­dra s’ar­mer de pa­tience. La ligne ne de­vrait pas être mise en ser­vice avant 2025.

« On ne peut pas at­tendre cette échéance dans les condi­tions ac­tuelles », es­time Mi­chelle Cas­sar, maire (SE). « On de­mande la mise en place d’un bus à hauts ni­veaux de ser­vice. On l’a pro­po­sé en confé­rence des maires à la mé­tro­pole, mais pour le mo­ment sans dé­ci­sion », re­grette l’édile. « Elle se­rait pour­tant très fa­cile à mettre en oeuvre. »

Si les deux voies de la D5, dans le sens La­vé­rune-Mont­pel­lier sont sa­tu­rées le ma­tin, elles ne le sont ja­mais dans l’autre sens, puisque les ra­len­tis­se­ments sont créés par les dif­fi­cul­tés à s’in­sé­rer dans le rond-point Mau­rice-Gen­ne­vaux. « On pour­rait neu­tra­li­ser l’une des voies de l’autre cô­té pour le bus, sans au­cune in­ci­dence né­ga­tive pour la cir­cu­la­tion vers les vil­lages », es­time Mi­chelle Cas­sar.

Les em­bou­teillages sont de­ve­nus quo­ti­diens sur la D5.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.