Avec «Qui veut être mon as­so­cié ? », M6 a le goût du risque

M6 lance «Qui veut être mon as­so­cié?» ce mar­di, un pro­gramme ju­gé « ris­qué »

20 Minutes (Montpellier) - - LA UNE - Fa­bien Ran­danne

Le concept de «Qui veut être mon as­so­cié?» est conte­nu dans ce titre. Dans cette nou­velle émis­sion, lan­cée sur M6 ce mar­di à 21 h 05, des chefs et cheffes d’en­tre­prise et autres por­teurs de pro­jet ten­te­ront de convaincre, en quelques mi­nutes, un pa­nel d’in­ves­tis­seurs de mettre la main au porte-mon­naie, en échange d’une part dans leur ca­pi­tal, pour les ai­der à se dé­ve­lop­per. Ce pro­gramme est une adap­ta­tion d’un for­mat ja­po­nais, « The Ti­gers of Mo­ney ». M6 veut croire que le mo­ment est pro­pice pour in­té­grer cette nou­veau­té dans sa grille. « C’est un pro­gramme plein de sens pour le groupe. On aime que nos émis­sions per­mettent à des gens de chan­ger de vie », a avan­cé en dé­cembre Guillaume Charles, le di­rec­teur des pro­grammes, lors de la pré­sen­ta­tion aux mé­dias de « Qui veut être mon as­so­cié ? » Il a aus­si plai­dé l’en­goue­ment pour l’entreprene­uriat en France (lire l’en­ca­dré).

Un contexte de dé­fiance

Ni­co­las de Ta­ver­nost, pré­sident du di­rec­toire de M6, s’in­ter­roge sur la ca­pa­ci­té de l’émis­sion à être ac­cep­tée par le pu­blic : « On a la même ex­ci­ta­tion que lors­qu’on a lan­cé “Ca­pi­tal” [en 1988]. Per­sonne n’y croyait. La pre­mière n’avait pas mar­ché, d’ailleurs. » Cette nou­velle émis­sion « est un risque, re­con­naît-il, mais le plus gros risque se­rait de ne pas le prendre ». « Qui veut être mon as­so­cié ? » de­vra sé­duire alors que l’ac­tua­li­té po­li­tique et so­ciale est do­mi­née par le pro­jet de ré­forme des re­traites et la dé­fiance de la po­pu­la­tion. Julien Cour­bet dis­sipe tout doute : « On pour­rait pen­ser qu’on a fait la start-up na­tion [une no­tion chère à Em­ma­nuel Ma­cron] avec des étu­diants d’écoles de com­merce. Ce n’est pas du tout ça. [Par­mi les par­ti­ci­pants], il y a des jeunes, des re­trai­tés… » La pre­mière émis­sion à la­quelle a eu ac­cès 20 Mi­nutes le confirme : la di­ver­si­té des pro­fils est as­su­rée. On dé­couvre en réa­li­té des échanges le plus sou­vent bien­veillants, em­pa­thiques et per­ti­nents. Et, sans trop en dire, les larmes – d’émo­tion – sont aus­si au ren­dez-vous. M6 peut comp­ter sur l’in­ves­tis­se­ment émo­tion­nel du pu­blic.

Julien Cour­bet anime ce nou­veau pro­gramme, adap­té d’un concept ja­po­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.