Il suf­fi­rait d’une étin­celle

Fa­tigue, stress, mé­no­pause... les femmes peuvent res­sen­tir des troubles du dé­sir sexuel. Pour­tant, de simples pe­tites at­ten­tions per­met­traient de re­trou­ver l’en­vie.

20 Minutes (Nantes) - - La Une - Anis­sa Bou­me­diene

Pas en­vie, pas le temps, fa­ti­guée, stres­sée ou mé­no­pau­sée : une femme peut éprou­ver une baisse de libido. Et si les hommes peuvent en cas de be­soin re­cou­rir à une pe­tite pi­lule bleue, celle-ci n’a pas d’équi­valent fé­mi­nin, même si ar­rive sur le mar­ché Li­bi­care (la­bo­ra­toires Pro­care Health), le tout pre­mier com­plé­ment ali­men­taire cen­sé boos­ter la libido féminine. Pour re­mé­dier aux troubles du dé­sir sexuel (TDS), il faut tout d’abord « iden­ti­fier la cause », in­dique le Dr Sylvain Mi­moun, gy­né­co­logue et psy­cho­so­ma­ti­cien à l’hôpital Co­chin à Pa­ris (14e). « Il peut y en avoir plu­sieurs, au pre­mier rang des­quelles fi­gurent la mé­no­pause, l’al­lai­te­ment, les suites d’un ac­cou­che­ment ou l’uti­li­sa­tion de contra­cep­tifs », ajoute-t-il. Mais un com­plé­ment ali­men­taire peut-il être ef­fi­cace ? « En agis­sant no­tam­ment sur la concen­tra­tion en­do­gène de tes­to­sté­rone libre, ce trai­te­ment peut si­gni­fi­ca­ti­ve­ment amé­lio­rer le dé­sir, l’ex­ci­ta­tion, la lu­bri­fi­ca­tion, l’or­gasme et la sa­tis­fac­tion », as­sure le Dr Mi­moun. Mais pour Na­tha­lie Gi­raud-Des­forges, sexo­thé­ra­peute, « au­cun trai­te­ment ne peut don­ner en­vie de faire l’amour s’il n’y a pas de dé­sir au dé­part ».

« Prendre du temps pour soi »

Il s’avère sur­tout que ces troubles du dé­sir ont sou­vent une cause lar­ge­ment ré­pan­due : la charge men­tale. Dans le sché­ma clas­sique, une femme ma­riée de­puis de nom­breuses an­nées, ma­man, qui gère son tra­vail, la mai­son et les en­fants, n’a pas tou­jours le temps d’avoir en­vie de faire l’amour alors qu’elle rêve juste d’une bonne nuit de som­meil. « Après le bou­lot, quand j’ai fait les courses, pré­pa­ré à dî­ner, fait les de­voirs des en­fants, que je leur ai don­né le bain et que je les ai cou­chés, j’ai juste en­vie de ma­ter une sé­rie et de dor­mir », ré­sume An­na­belle, 36 ans. « Je rentre dé­jà fa­ti­guée du tra­vail, et là com­mence ma deuxième jour­née, où je dois gé­rer le pe­tit et la mai­son, alors je me can­tonne aux tâches es­sen­tielles. Je suis si épui­sée phy­si­que­ment que ça coupe court à toute en­vie », confie éga­le­ment Clé­mence. Dans ce contexte, comment re­trou­ver du dé­sir ? « Il faut com­men­cer par prendre du temps pour soi », ré­pond Na­tha­lie Gi­raud-Des­forges, sexo­thé­ra­peute. « Il n’y a pas de re­cette mi­racle pour boos­ter la libido, ce sont toutes sortes de pe­tits ef­forts et d’at­ten­tions qui sont à mettre en oeuvre, com­plète Mi­chelle Boi­ron, sexo­logue. Une épi­la­tion et de jo­lis sous-vê­te­ments peuvent ai­der une femme à se sen­tir belle et dé­si­rable. Mais ce­la vaut aus­si pour son par­te­naire : un peu de par­fum et une ha­leine fraîche fe­ront tou­jours meilleur ef­fet dans une dé­marche de sé­duc­tion char­nelle. »

A nos lec­teurs. Chaque mar­di, re­trou­vez « 20 Mi­nutes » en ver­sion PDF sur le site et les ap­pli­ca­tions mo­biles. Et sui­vez l’ac­tua­li­té sur l’en­semble de nos sup­ports nu­mé­riques.

Re­trou­ver l’en­vie de faire l’amour peut pas­ser par de pe­tites at­ten­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.