Nou­veau man­dat et nou­veaux ob­jec­tifs pour la Se­mi­tan

Tran­sports Nantes Mé­tro­pole re­voit les mis­sions de la Se­mi­tan pour les sept pro­chaines an­nées

20 Minutes (Nantes) - - LA UNE - Fré­dé­ric Bre­non

La dé­ci­sion vient d’être va­li­dée par les élus de Nantes mé­tro­pole. Au 1er jan­vier 2019, une nou­velle dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic pour l’ex­ploi­ta­tion des tran­sports en com­mun nan­tais se­ra pas­sée avec la Se­mi­tan. L’en­tre­prise a été re­te­nue pour les sept ans à ve­nir. L’ob­jec­tif quan­ti­ta­tif qui lui a été fixé se veut « am­bi­tieux » : aug­men­ter de 10 % l’offre de ki­lo­mètres, aug­men­ter de 13 % la fré­quen­ta­tion, et main­te­nir à 25 % les ser­vices af­fré­tés. Les moyens al­loués aug­men­te­ront de 20 %, as­sure Nantes mé­tro­pole, qui en­tend s’ap­puyer en­core plus qu’avant sur la TAN pour « ré­duire la part des dé­pla­ce­ments en voi­ture ».

Pour y par­ve­nir, la col­lec­ti­vi­té charge l’en­tre­prise de de­ve­nir un « co­or­di­na­teur des mo­bi­li­tés». « On gar­de­ra un opé­ra­teur pour Bi­cloo, un autre pour les par­kings… Mais on veut que la TAN sim­pli­fie le par­cours des usa­gers en pro­po­sant un titre de tran­sport unique, des ta­rifs com­bi­nés, un paie­ment cen­tra­li­sé », ex­plique Ber­trand Af­fi­lé, vice-pré­sident de Nantes Mé­tro­pole. La TAN se ver­ra aus­si confier la mis­sion d’in­té­grer une offre de co­voi­tu­rage. Ré­ser­vée aux ti­tu­laires de la carte Li­ber­tan, elle per­met­tra, via une ap­pli­ca­tion, de pla­ni­fier un tra­jet de co­voi­tu­rage à l’avance ou au der­nier mo­ment. « On veut in­ven­ter un ser­vice top qui in­cite les voya­geurs à co­voi­tu­rer. Il n’y a pas vrai­ment d’équi­valent en France. On es­père être prêts pour 2020-2021 », glisse-t-on à Nantes Mé­tro­pole. Par ailleurs, le nou­veau contrat de­mande à la Se­mi­tan d’amé­lio­rer l’ac­ces­si­bi­li­té du ré­seau pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite, et de ren­for­cer la sé­cu­ri­té à bord des vé­hi­cules (re­nou­vel­le­ment de la vi­déo-sur­veillance, créa­tion d’un PC sû­re­té pour ac­cé­lé­rer les in­ter­ven­tions, for­ma­tion du per­son­nel...). En­fin, les sept pro­chaines an­nées se­ront mar­quées par la mise en ser­vice du e-bus­way, nou­veau vé­hi­cule ar­ti­cu­lé 100 % élec­trique pour la ligne 4. D’une plus grande capacité que l’ac­tuel, il cir­cu­le­ra à par­tir de sep­tembre 2019. Il y au­ra aus­si, en 2021, le pro­lon­ge­ment de la ligne 1 de Ran­zay à Ba­bi­nière où se­ra créé un pôle d’échange avec le tram-train et les bus. Il y au­ra éga­le­ment la mise à flot de quatre nou­velles lignes de na­vi­bus sur la Loire entre 2020 et 2023.

« On veut in­ven­ter un ser­vice top qui in­cite les voya­geurs à co­voi­tu­rer. »

Nantes Mé­tro­pole

Le nou­veau bus­way agran­di et élec­trique cir­cu­le­ra en sep­tembre 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.