La Fête de la VOD em­balle sur ca­na­pé

20 Minutes (Nantes) - - CULTURE - Ch­ris­tophe Sé­frin

Clap de dé­part pour la troi­sième Fête de la VOD. Dès ce jeu­di et jus­qu’à di­manche, les pla­te­formes de vi­déo à la de­mande hexa­go­nales* dé­roulent leur plus beau gé­né­rique : 2 € le film à la lo­ca­tion (au lieu de 4,99 €) et 5 € l’achat (au lieu de 9,99 €). En stag­na­tion il y a deux ans, le mar­ché de la VOD semble dé­col­ler. «De­puis 2017, le chiffre d’af­faires du sec­teur a re­pris. On va flir­ter avec les 500 mil­lions d’eu­ros cette an­née, en aug­men­ta­tion de 20 % », note Marc Tes­sier, pré­sident du Syn­di­cat des édi­teurs de vi­déo à la de­mande. « Mais 65 % des Fran­çais n’uti­lisent pas en­core la VOD », re­lève Guillaume La­croix, di­rec­teur des di­ver­tis­se­ments d’Orange France.

Une crois­sance si­gni­fi­ca­tive

Face à la lo­ca­tion, les opé­ra­teurs notent une crois­sance im­por­tante des ventes de films dé­ma­té­ria­li­sés en VOD. Au pre­mier tri­mestre 2018, la vente dé­fi­ni­tive d’oeuvres re­pré­sen­tait 36 % du chiffre d’af­faires du mar­ché de la VOD. « A terme, on pour­rait ima­gi­ner qu’on puisse re­trou­ver en vente nu­mé­rique une offre aus­si large qu’avec les pro­duits phy­siques en ma­ga­sin », es­père Guillaume La­croix. Entre jan­vier et mars, les ventes de DVD et Blu-ray ac­cu­saient une chute de 6,2 % en vo­lume par rap­port à la même pé­riode en 2017, se­lon le CNC. Dans les jours qui ont sui­vi les der­nières Fêtes de la VOD, le sec­teur avait en­re­gis­tré 15 à 20% de «VODistes» en plus.

* Arte VOD, Ca­nal VOD, Fil­moTV, Imi­neo, La Ci­ne­tek, La Toile, MyTF1 VOD, Orange, SFR Play VOD, Uni­versCi­né, Vi­déoFu­tur.

Jus­qu’à di­manche, les ser­vices de vi­déo à la de­mande baissent les prix.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.