Le nou­vel « As­té­rix » adopte l’hu­mour de « Kaa­me­lott »

Le réa­li­sa­teur et hu­mo­riste signe le très réus­si «As­té­rix, le Se­cret de la po­tion ma­gique»

20 Minutes (Nantes) - - NEWS - Ca­ro­line Vié

Et si le ciel leur était tom­bé sur la tête? Le druide Pa­no­ra­mix vient de se bles­ser dans la fo­rêt. Peut-être est-il temps pour lui de trou­ver un suc­ces­seur à qui confier la re­cette de la po­tion ma­gique. Alexandre As­tier peut être fier de lui, As­té­rix, le Se­cret de la po­tion ma­gique, réa­li­sé en duo avec Louis Cli­chy, est une réus­site. Pour­tant, ce n’était pas ga­gné. En choi­sis­sant d’in­ven­ter un scé­na­rio de A à Z, Alexandre As­tier s’est mis en dan­ger. «II fal­lait trou­ver un équi­libre entre l’uni­vers d’As­té­rix et mon ego, ex­plique Alexandre As­tier à 20 Mi­nutes. Re­trou­ver le ton pour le­quel on est ve­nu me cher­cher sans tra­hir les per­son­nages.» Pre­mière nou­veau­té du dé­miurge de « Kaa­me­lott » : il y a un vrai mé­chant, «un sor­cier aus­si doué que Pa­no­ra­mix, pré­vient As­tier. Sauf que ce der­nier n’a plus rien fait d’autre que de la po­tion ma­gique de­puis des lustres.» Ce nou­vel ar­ri­vé, brillant mais cu­pide, va se ré­vé­ler une me­nace pour les ir­ré­duc­tibles Gau­lois. Autre nou­veau­té, «nous par­lons pour la pre­mière fois du vieillis­se­ment des per­son­nages et de leur ave­nir », ex­plique Alexandre As­tier. L’his­toire in­vite ain­si les pro­ta­go­nistes à ré­flé­chir à ce qui ar­ri­ve­ra après la mort de Pa­no­ra­mix.

La mise en va­leur des femmes – char­gées de gar­der le vil­lage en l’ab­sence des guer­riers – et d’une pe­tite fille cu­rieuse est aus­si une in­no­va­tion bien­ve­nue. « Dans les al­bums, il y avait aus­si des per­son­nages fé­mi­nins, mais à la Au­diard comme la femme d’Age­ca­no­nix.» Dans Le Se­cret de la po­tion ma­gique, les dames passent à l’ac­tion.

L’hu­mour de «Kaa­me­lott»

Il est im­pos­sible de ne pas pen­ser à « Kaa­me­lott » en voyant l’air épui­sé d’As­té­rix de­vant les idées sou­vent idiotes mais tou­jours créa­tives de son en­tou­rage. «Les dif­fi­cul­tés des hé­ros à com­mu­ni­quer entre eux sont des points com­muns in­dé­niables, re­con­naît Alexandre As­tier. Ils ont du mal à fonc­tion­ner en­semble, en équipe.» Et l’au­teur-réa­li­sa­teur ex­ploite ha­bi­le­ment ce res­sort co­mique.

Ces aven­tures in­édites d’As­té­rix et Obé­lix ont été écrites par Alexandre As­tier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.