Des marches pré­vues dans un cli­mat de ten­sions

Les « mar­cheurs pour le cli­mat » ne veulent pas qu’on les op­pose aux « gi­lets jaunes »

20 Minutes (Nantes) - - NEWS - Fa­brice Pou­li­quen

Il y au­ra 129 marches pour le cli­mat sa­me­di en France (y com­pris à Pa­ris). C’est en tout cas à ce chiffre que l’on ar­rive en comp­tant les évé­ne­ments Fa­ce­book re­cen­sés, ville par ville, par les as­so­cia­tions or­ga­ni­sa­trices de ces dif­fé­rents évé­ne­ments. «Le risque de l’in­ac­tion cli­ma­tique nous ap­pa­raît au­jourd’hui plus grand que le risque sup­po­sé d’al­ler ma­ni­fes­ter sa­me­di», tranche Ya­cine Ait Ka­ci, porte-pa­role du Col­lec­tif ci­toyen pour le cli­mat, co­or­ga­ni­sa­teur de ces marches. De plus, sou­ligne-t-il, « nous avons mon­tré que ces marches étaient non par­ti­sanes,

« La com­po­sante éco­lo­gique pour­rait en­trer dans le mou­ve­ment des “gi­lets jaunes”. »

Cy­ril Dion, réa­li­sa­teur

non vio­lentes et fa­mi­liales.» Une fa­çon de ré­pondre à Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, mi­nistre de l’In­té­rieur, ou en­core Ni­co­las Hu­lot, ex-mi­nistre de la Tran­si­tion éco­lo­gique, qui ont ap­pe­lé ces der­niers jours à re­por­ter ces marches par crainte d’un té­les­co­page avec les « gi­lets jaunes ». Une nou­velle jour­née de ma­ni­fes­ta­tion na­tio­nale est pré­vue sa­me­di et la crainte des dé­bor­de­ments est grande.

« La sé­cu­ri­té est une prio­ri­té », as­sure le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur des marches pour le cli­mat. Le nombre de bé­né­voles mo­bi­li­sés pour en­ca­drer le cor­tège pa­ri­sien a été dou­blé (ils se­ront 200). « Nous sommes en lien constant avec la pré­fec­ture de po­lice de Pa­ris, ajoute Ga­briel Maz­zo­li­ni, char­gé de mo­bi­li­sa­tion aux Amis de la Terre. Nous les ren­con­trons [ce] jeu­di ma­tin en­core pour évo­quer le tra­cé de la marche. S’il pose un pro­blème de sé­cu­ri­té, comme l’en­tend Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, nous sommes prêts à le mo­di­fier.» Mais il n’y a au­cune rai­son pour que ce­la se passe mal sa­me­di, ré­pètent les as­so­cia­tions ini­tia­trices des marches.

El­liot Le­pers, di­rec­teur de l’ONG Mou­ve­ment, s’agace d’ailleurs des ten­ta­tions du gou­ver­ne­ment d’op­po­ser «mar­cheurs pour le cli­mat» et «gi­lets jaunes ». « C’est faire croire qu’il y au­rait d’un cô­té les Fran­çais les plus dé­mu­nis, et de l’autre des bo­bos pa­ri­siens », ré­sume-t-il. « Au contraire, les co­lères se re­joignent, es­time Au­ré­lie Trou­vé, porte-pa­role d’At­tac. Les deux mou­ve­ments re­mettent en cause les po­li­tiques néo­li­bé­rales ap­pli­quées de­puis des di­zaines d’an­nées et dont nous payons le prix au­jourd’hui. Du point de vue éco­lo­gique et so­cial. » Peut-on même ima­gi­ner que, sa­me­di, «gi­lets jaunes» et mar­cheurs pour le cli­mat se re­joignent dans un seul et même cor­tège? Le réa­li­sa­teur Cy­ril Dion, l’une des per­son­na­li­tés en­ga­gées dans les marches pour le cli­mat, a «eu plu­sieurs contacts avec des re­pré­sen­tants des “gi­lets jaunes”, pré­cise-t-il. Pour l’ins­tant, ils constatent que la com­po­sante éco­lo­gique n’est pas dans les prio­ri­tés du mou­ve­ment, mais qu’ils ai­me­raient bien qu’elle y entre. »

Au-de­là des pos­sibles re­ven­di­ca­tions com­munes, c’est de tac­tique pour se faire en­tendre dont il est ques­tion. En trois se­maines de mo­bi­li­sa­tion, en op­tant pour une confron­ta­tion di­recte avec les forces de l’ordre, les «gi­lets jaunes » ont tout de même réus­si à ob­te­nir quelques conces­sions du gou­ver­ne­ment. Il est hors de ques­tion de bas­cu­ler dans la vio­lence, aver­tissent les or­ga­ni­sa­teurs des marches pour le cli­mat. «Mais il est aus­si im­pen­sable que nous res­tions sa­ge­ment à la mai­son sa­me­di», lance Cy­ril Dion.

Des par­ti­ci­pants à la marche pour le cli­mat du 13 oc­tobre à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.