Le ha­meau aux deux dé­par­te­ments réuni­fié

Sept ha­bi­tants ont chan­gé de ré­gion au 1er jan­vier

20 Minutes (Nantes) - - GRAND NANTES - A Rennes, Ca­mille Al­lain

« On a fait le ré­veillon ici. On a fê­té en même temps la nou­velle an­née, le dé­mé­na­ge­ment et la cré­maillère. Sans avoir à bou­ger un meuble. » Fran­çois Ruanlt est dé­sor­mais Bre­ton. Cet ex­ploi­tant agri­cole do­mi­ci­lié à La Lam­ber­dais a vu son pe­tit ha­meau intégrer la com­mune de Grand-Fou­ge­ray, en Ille-et-Vi­laine, au 1er jan­vier. Un sou­la­ge­ment.

« Ce se­ra beau­coup plus pra­tique pour les ha­bi­tants. » Yvan Mé­na­ger, maire de Mouais

De­puis 2005 et son ar­ri­vée sur le lieu-dit, l’éle­veur de porcs pos­sé­dait une mai­son en Loire-At­lan­tique mais son jar­din et sa ferme étaient do­mi­ci­liés en Ille-et-Vi­laine. Sa voi­sine connais­sait une si­tua­tion plus ubuesque en­core, puisque la moi­tié de sa mai­son se trou­vait en Paysde-Loire, quand l’autre était bâ­tie en Bre­tagne. A la fa­veur d’un échange de par­celles entre les com­munes de Mouais et de Grand-Fou­ge­ray, la si­tua­tion est re­ve­nue à la nor­male au 1er jan­vier pour les sept ha­bi­tants. « Nous avons échan­gé 43 ha. Ce se­ra beau­coup plus pra­tique pour les ha­bi­tants », ré­sume le maire de Mouais, Yvan Mé­na­ger (sans éti­quette). Pen­dant un an, il a tra­vaillé de concert avec son ho­mo­logue bre­ton pour convaincre dé­par­te­ments et ré­gions et le con­seil d’État du bien-fon­dé de cet échange.

Deux fac­teurs à la mai­son

C’est la construc­tion de plu­sieurs mai­sons en 2004 qui avait dé­clen­ché cette bi­zar­re­rie géo­gra­phique dans le ha­meau. Un pe­tit bled ru­ral ni­ché à deux pas de la quatre voies Ren­nesNantes, flir­tant par­tout avec la fron­tière ré­gio­nale. Ni vrai­ment bre­ton, ni vrai­ment li­gé­rien. « On avait deux fac­teurs, deux col­lectes de dé­chets, deux sec­teurs d’in­ter­ven­tion pour les pom­piers », pour­suit le maire. Les ha­bi­tants, eux, re­ce­vaient deux avis de taxe fon­cière et de taxe d’ha­bi­ta­tion. « Ce­la va nous sim­pli­fier les tâches ad­mi­nis­tra­tives », ex­plique, sa­tis­fait, Fran­çois Ruanlt. De­puis le 1er jan­vier, sa mai­son et son ex­ploi­ta­tion agri­cole sont do­mi­ci­liées dans la même com­mune, mais aus­si dans le même dé­par­te­ment et dans la même ré­gion. Il lui faut main­te­nant re­faire tous ses pa­piers d’iden­ti­té et sa carte grise. « Je suis né à Rennes, j’ai gran­di en Ille-et-Vi­laine. Je n’ai rien contre la Loire-At­lan­tique, mais ce n’était pas chez moi », glisse l’agri­cul­teur. As­sis sur son trac­teur, son père opine. « C’était bi­zarre cette si­tua­tion. »

Le ha­meau de la Lam­ber­dais a re­joint l’Ille-et-Vi­laine le 1er jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.