« Les In­vi­sibles » se rient des dif­fi­cul­tés

Le ci­néaste Louis-Ju­lien Pe­tit aborde le quo­ti­dien des femmes SDF avec op­ti­misme et bien­veillance

20 Minutes (Nantes) - - CINÉMA - Ca­ro­line Vié

Louis-Ju­lien Pe­tit per­siste et signe une nou­velle co­mé­die so­ciale, Les In­vi­sibles, qui dé­crit avec beau­coup d’hu­mour et de ten­dresse le quo­ti­dien de femmes SDF. Le réa­li­sa­teur de Dis­count ra­conte com­ment la fer­me­ture d’un centre d’ac­cueil oblige ses pen­sion­naires et ses em­ployées à ré­agir. Et à nous faire rire par la même oc­ca­sion. « J’ai eu en­vie de faire un film so­laire et por­teur d’es­poir dont le coeur se­rait le groupe, la co­hé­sion et l’en­traide face à l’ad­ver­si­té », ex­plique le ci­néaste. Mal­gré la grande pré­ca­ri­té dans la­quelle vivent ses hé­roïnes, sa bonne hu­meur et son op­ti­misme font des étin­celles.

Co­rinne Ma­sie­ro (l’héroïne de la sé­rie « Ca­pi­taine Mar­leau »), Noé­mie Lvovs­ky, Au­drey La­my et Dé­bo­rah Lu­ku­mue­na (dé­cou­verte dans Di­vines) en­tourent de vé­ri­tables SDF qui font leurs dé­buts à l’écran avec un na­tu­rel éton­nant. Celles-ci in­carnent des femmes re­mar­quables par leur cou­rage mais aus­si leur sens de l’hu­mour dans l’ad­ver­si­té. Le réa­li­sa­teur ne se moque ja­mais de ses per­son­nages, mais il in­vite à rire avec ses «in­vi­sibles», pré­caires ou tra­vailleuses so­ciales, ou­bliées par la so­cié­té. Mal­gré leurs sou­cis quo­ti­diens, ces der­nières n’ont pas per­du la fa­cul­té de lan­cer des blagues sou­vent co­quines qui font sou­rire les spec­ta­teurs en même temps qu’elles.

« L’hu­mour est l’arme la plus te­nace des gens en ga­lère, pré­cise Co­rinne Ma­sie­ro. C’est la meilleure bé­quille pour at­teindre la ré­si­lience.» La so­li­da­ri­té passe par le fait de ne pas se prendre au sé­rieux. La pré­pa­ra­tion d’en­tre­tiens d’em­bauche peut se trans­for­mer en fous rires, comme cer­tains ré­cits tra­giques peuvent fi­nir en crises de ri­go­lade pour conju­rer le sort. Et ça marche : elles re­partent re­vi­go­rées pour conti­nuer à lut­ter. On sort des In­vi­sibles avec la ba­nane, parce qu’on s’est amu­sé sans éprou­ver de mé­pris ou de mé­chan­ce­té. Le rire y est franc, mais bien­veillant. On pense à des co­mé­dies comme Les Vir­tuoses en dé­cou­vrant cette his­toire pé­trie d’hu­ma­ni­té. Loin d’être plom­bante, elle prône l’ami­tié et l’en­traide comme re­mèdes à la mo­ro­si­té.

«L’hu­mour est l’arme la plus te­nace des gens en ga­lère.» Co­rinne Ma­sie­ro, ac­trice

Au­drey La­my (au centre) a tour­né avec de vraies sans-abri.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.