20 Minutes (Nantes)

Les fi­nances des étu­diants ra­bo­tées en 2020

- Del­phine Ban­caud

De­puis le dé­but de la crise sa­ni­taire, les étu­diants ont plus de dif­fi­cul­tés à bou­cler leurs fins de mois. Un phé­no­mène que me­sure clai­re­ment l’en­quête 2020 de l’Ob­ser­va­toire na­tio­nal de la vie étu­diante (OVE), pa­rue jeu­di. Réa­li­sée au­près de 80 000 étu­diants entre le 12 mars et le 25 mai 2020, elle montre que 36 % de ceux qui tra­vaillaient alors ont per­du leur ac­ti­vi­té. Des jobs de ven­deur ou de ser­veur qui n’ont plus été pos­sibles.

Un trou énorme dans leurs fi­nances, puis­qu’ils ont per­du 274 € en moyenne par mois, sa­chant que le re­ve­nu men­suel moyen d’un étu­diant était de 919 € en 2020. Mais tous n’ont pas été pé­na­li­sés de la même ma­nière : « Les étu­diants les plus âgés et les étran­gers ont été les plus af­fec­tés, car 57 % des plus de 26 ans ont ain­si dé­cla­ré avoir ren­con­tré des dif­fi­cul­tés fi­nan­cières lors du pre­mier confi­ne­ment, constate Mo­nique Ron­zeau, pré­si­dente de l’OVE. Un chiffre qui monte à 70 % pour les étu­diants étran­gers. » Et beau­coup d’entre eux n’ont pas re­trou­vé de tra­vail de­puis.

Newspapers in French

Newspapers from France