20 Minutes (Nantes)

Un rapport accablant pour l’ancien président de la fédé de biathlon

- J.L.

Un rapport absolument destructeu­r pour l’image du biathlon et d’Anders Besseberg, l’ancien patron tout-puissant de la fédération internatio­nale. La commission spéciale mise en place par son successeur vient de rendre son verdict à l’issue de deux ans de travaux, au cours desquels plus de 60 personnes ont pu être auditionné­es. Le résultat? Sous la présidence de Besseberg, la Fédération internatio­nale de biathlon (IBU) «n’a montré aucun intérêt pour les valeurs éthiques ou la protection de ce sport contre le dopage». Le Norvégien, forcé à démissionn­er en 2018 après les premières révélation­s de collusion, est aussi accusé d’avoir couvert la Russie de toutes les manières possibles et imaginable­s : « Il a de manière constante protégé les intérêts de la Russie dans tous ses actes et ses prises de parole, bien au-delà de toute rationalit­é», insiste le rapport. Dans le détail, le New York Times : Besseberg, président de l’IBU depuis 1992, aurait contribué directemen­t à cacher plusieurs cas de dopage d’athlètes russes. Il aurait touché au moins 165000 € de pots-de-vin de la part de la Russie quand il était en poste.

 ??  ?? Anders Besseberg est visé.
Anders Besseberg est visé.

Newspapers in French

Newspapers from France