20 Minutes (Nantes)

Une nou­velle pla­te­forme Web pour in­ter­pel­ler l’ad­mi­nis­tra­tion

- Nicolas Raf­fin Amélie de Montchalin

Dites bon­jour à « Ser­vices Pu­blics+ », qui a été pré­sen­tée jeu­di lors d’une confé­rence de presse. Cette fonc­tion­na­li­té en ligne se­ra ac­ces­sible d’ici à quelques mois sur tous les sites Web des ser­vices pu­blics (im­pôts, CAF, Pôle em­ploi, As­su­rance-ma­la­die…).

Son ob­jec­tif ? Amé­lio­rer la re­la­tion entre les Fran­çais et leurs ad­mi­nis­tra­tions, en fai­sant re­mon­ter les dys­fonc­tion­ne­ments et autres points d’amé­lio­ra­tion. Con­crè­te­ment, sur Ser­vices Pu­blics+, cha­cun peut lais­ser un avis ou ra­con­ter une ex­pé­rience vé­cue au gui­chet. Les contri­bu­tions, ain­si que les ré­ponses ap­por­tées par l’ad­mi­nis­tra­tion, sont vi­sibles par tous les in­ter­nautes. Amé­lie de Mont­cha­lin, mi­nistre de la Trans­for­ma­tion et de la Fonc­tion pu­bliques, a as­su­ré jeu­di que chaque ques­tion au­rait une ré­ponse.

«Re­trou­ver de l’ef­fi­ca­ci­té»

Tous les trois mois, Amé­lie de Mont­cha­lin pi­lo­te­ra elle-même un « co­mi­té de sui­vi » pour faire le point sur les axes d’amé­lio­ra­tion de chaque ad­mi­nis­tra­tion. «Il faut re­trou­ver de l’ef­fi­ca­ci­té dans les dé­marches ad­mi­nis­tra­tives » a-t-elle ex­pli­qué. Avec ce dis­po­si­tif, l’exé­cu­tif re­con­naît qu’il avance un peu à tâ­tons. Jeu­di, la mi­nistre a ad­mis vou­loir «tes­ter les choses» et «ajus­ter» si né­ces­saire, no­tam­ment dans le trai­te­ment des ré­ponses ap­por­tées.

 ??  ?? La mi­nistre de la Fonc­tion pu­blique a pré­sen­té le ser­vice, jeu­di.
La mi­nistre de la Fonc­tion pu­blique a pré­sen­té le ser­vice, jeu­di.

Newspapers in French

Newspapers from France