20 Minutes (Nantes)

Une nou­velle ère s’ouvre à Ma­la­koff et aux Der­val­lières

Trois ans après les in­cen­dies, ça bouge en­fin à Ma­la­koff et aux Der­val­lières

- Fré­dé­ric Bre­non

Dé­but juillet 2018, les quar­tiers po­pu­laires nan­tais étaient se­coués par plu­sieurs nuits de vio­lences ur­baines consé­cu­tives à la mort d’Abou­ba­car Fo­fa­na, tué par un tir de po­li­cier au Breil-Mal­ville. Plu­sieurs équi­pe­ments furent dé­truits par des in­cen­dies vo­lon­taires, en par­ti­cu­lier la mai­son de quar­tier (Mai­son des Hau­bans) de Ma­la­koff, la mai­rie-an­nexe des Der­val­lières et le centre com­mer­cial des Der­val­lières.

Trois ans après, les stig­mates des si­nistres sont en­core bien vi­sibles. Et au­cun pro­jet concret de re­cons­truc­tion n’avait, jusque-là, été com­mu­ni­qué aux ha­bi­tants. La faute, no­tam­ment, aux longues ex­per­tises et pro­cé­dures d’as­su­rance. Mais les choses sont en train de bou­ger. Concer­nant Ma­la­koff, le con­seil mu­ni­ci­pal de Nantes a ain­si don­né ven­dre­di son feu vert au pro­jet de ré­ha­bi­li­ta­tion de la Mai­son des Hau­bans.

Très at­ten­du, ce­lui-ci pré­voit une « mo­der­ni­sa­tion ain­si qu’une ex­ten­sion » de cet équi­pe­ment au­jourd’hui cou­vert de pa­lis­sades. Il ac­cueille­ra la bi­blio­thèque, la lu­do­thèque, le centre so­cio­cul­tu­rel, des salles de réunion, mais aus­si une salle de danse, une salle de spec­tacle, un es­pace nu­mé­rique, un point d’ac­cès au droit, une ter­rasse… « Elle se­ra plus grande, plus four­nie, plus fonc­tion­nelle», pro­met Ma­haut Ber­tu, ad­jointe au maire de Nantes. Il fau­dra tou­te­fois pa­tien­ter : les tra­vaux dé­bu­te­ront à l’au­tomne, l’ou­ver­ture est pré­vue fin 2023. En at­ten­dant, les ac­ti­vi­tés as­so­cia­tives ont été re­lo­gées. Et une nou­velle salle ac­ces­sible aux ha­bi­tants (Ylo­ra) ou­vri­ra dans deux mois face à la Loire.

Dé­but du chan­tier en 2022

Aux Der­val­lières, la car­casse cal­ci­née du centre com­mer­cial [six com­merces et la mai­rie-an­nexe] a en­fin été ra­sée cette se­maine. Les tra­vaux de dé­blaie­ment se pour­sui­vront les jours sui­vants. Pour le plus grand sou­la­ge­ment des ha­bi­tants. « On n’en pou­vait plus de voir cette hor­reur tous les jours sur la place. Ça rap­pelle de mau­vais sou­ve­nirs », ra­conte Lau­rette. «Tout était res­té en plan. Tout le monde passe de­vant. C’était dan­ge­reux pour les en­fants. Ça ne se pas­se­rait pas comme ça dans un autre quar­tier. On ne nous res­pecte pas », ré­agit, amer, Dja­mel. « Je ne sais pas du tout ce qu’il y au­ra après. J’es­père des ma­ga­sins, un ca­fé pour dis­cu­ter…», com­mente un autre ha­bi­tant de­vant l’autre pôle com­mer­cial réunis­sant au­jourd’hui un mar­chand de jour­naux, une bou­lan­ge­rie et une phar­ma­cie. Le nou­veau pro­jet pré­voit la construc­tion de deux im­meubles à l’em­pla­ce­ment du centre com­mer­cial in­cen­dié. Ils abri­te­ront cha­cun une ving­taine de lo­ge­ments dans les étages, ain­si que des com­merces ou ac­ti­vi­tés en rez-de-chaus­sée.

Le chan­tier doit dé­mar­rer en 2022 pour s’ache­ver en 2024. Il s’ac­com­pa­gne­ra d’une re­qua­li­fi­ca­tion des es­paces pu­blics de la place cen­trale et du sta­tion­ne­ment. «C’est une bonne nou­velle, mais on a be­soin que ça bouge vite, confie Lau­rette. C’est tel­le­ment long. »

 ??  ??
 ??  ?? Aux Der­val­lières, le centre com­mer­cial cal­ci­né a en­fin été dé­mo­li.
Aux Der­val­lières, le centre com­mer­cial cal­ci­né a en­fin été dé­mo­li.

Newspapers in French

Newspapers from France