20 Minutes (Nantes)

Cette an­née, la te­nue de la cé­ré­mo­nie des Cé­sar di­vise le monde du sep­tième art

A quelques heures des no­mi­na­tions, les pro­fes­sion­nels du ci­né­ma sont di­vi­sés

- Ca­ro­line Vié Entertainment · Movies · Jean-Paul Salomé

Une cé­ré­mo­nie en quête de sens. A quelques heures de l’an­nonce des no­mi­na­tions ce mer­cre­di, et un mois avant les ré­com­penses pré­vues le 12 mars, les Cé­sar vont de­voir com­po­ser avec la moi­tié des films pré­vus en 2020 qui n’ont pas pu sor­tir. Autre ur­gence : faire ou­blier la der­nière cé­ré­mo­nie, ca­la­mi­teuse, qui les avait pro­fon­dé­ment rin­gar­di­sés. Les Cé­sar sau­ront-ils re­de­ve­nir in­dis­pen­sables en 2021 ? Les pro­fes­sion­nels du ci­né­ma in­ter­ro­gés par 20 Mi­nutes, sont par­ta­gés. « Le pu­blic n’a pas eu le temps de voir la plu­part des films, et les pro­fes­sion­nels ne pour­ront pas non plus les dé­cou­vrir en salles, dé­clare Axel Bru­cker, or­ga­ni­sa­teur de fes­ti­val et ex-pro­prié­taire du ci­né­ma Mac-Ma­hon, haut lieu de la ci­né­phi­lie pa­ri­sienne. Il au­rait été élé­gant de sup­pri­mer la cé­ré­mo­nie cette an­née, pour évi­ter l’im­pres­sion d’entre-soi dont on ac­cuse trop sou­vent le monde du ci­né­ma. »

Double peine

Le réa­li­sa­teur et an­cien cri­tique Thier­ry Kli­fa ne par­tage pas ce point de vue : « Il y a quelque chose à dé­fendre, au-de­là même de la com­pé­ti­tion. Des gens tra­vaillent d’ar­rache-pied sur les Cé­sar, la nou­velle gou­ver­nance. » « Il est nor­mal que les films qui ont pris le risque de sor­tir en salles puissent concou­rir, ren­ché­rit Jean-Paul Sa­lo­mé, réa­li­sa­teur de La Da­ronne, en lice pour plu­sieurs prix. Ce se­rait les condam­ner à une double peine que de sup­pri­mer les Cé­sar cette an­née. » Comme les autres concur­rents, il sau­ra ce mer­cre­di si son film est nom­mé ou pas.

A no­ter que les 4 292 vo­tants (tous pro­fes­sion­nels du ci­né­ma) peuvent voir les longs-mé­trages qu’ils au­raient man­qués en se connec­tant à une pla­te­forme, et dé­cou­vrir des oeuvres dont la sor­tie a été tron­quée, comme ADN, de Maï­wenn, ou Gar­çon chif­fon, de Ni­co­las Mau­ry. « Je crois que toute cette éner­gie dé­ployée au­rait été mieux pla­cée dans un com­bat ci­blé pour la ré­ou­ver­ture les salles, dé­plore, de son cô­té, Em­ma­nuelle Spa­da­cen­ta, ré­dac­trice en chef du ma­ga­zine spé­cia­li­sé Ci­ne­ma­tea­ser. Une telle cé­ré­mo­nie pa­raî­tra su­per­flue dans le contexte ac­tuel, alors que la pro­fes­sion va mal. »

 ??  ??
 ??  ?? Les membres de l’Aca­dé­mie des Cé­sar sont ap­pe­lés à vo­ter pour les films sor­tis en 2020.
Les membres de l’Aca­dé­mie des Cé­sar sont ap­pe­lés à vo­ter pour les films sor­tis en 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France