20 Minutes (Nantes)

«La baisse des sa­laires, on ne la fait pas pour l’image des foot­bal­leurs»

- Pro­pos re­cueillis par Ber­trand Vol­pil­hac Reims · Stade de Reims

Dans une lettre ou­verte, les joueurs du Stade de Reims ont an­non­cé avoir ac­cep­té une baisse de sa­laire jus­qu’à la fin de la sai­son. Ca­pi­taine de l’équipe, Yu­nis Ab­del­ha­mid re­vient sur cette dé­ci­sion.

Quelle est la te­neur de cet ac­cord?

Une baisse de 20% du sa­laire, sauf en des­sous d’un cer­tain mon­tant, où ce n’est pas le même pour­cen­tage. Les né­go­cia­tions se sont faites de ma­nière in­di­vi­duelle, pour des rai­sons tech­niques. A la fin juin, tout l’ef­fec­tif au­ra eu la même baisse de sa­laire.

En tant que ca­pi­taine, avez-vous eu un rôle dans ces né­go­cia­tions ?

Pour moi, c’était in­con­ce­vable et ir­res­pon­sable de dis­cu­ter pour tous les joueurs. Les né­go­cia­tions ont été in­di­vi­duelles et très bien gé­rées par le club.

Un geste im­por­tant pour l’image des foot­bal­leurs ?

On n’a pas for­cé­ment une bonne image, mais on n’y peut rien. On sait qu’on reste des pri­vi­lé­giés. Mais je ne pense pas à l’image, on ne le fait pas pour ça. Pour nous, c’était nor­mal de faire ce geste, de se sen­tir concer­nés.

 ??  ?? Le Ré­mois Yu­nis Ab­del­ha­mid.
Le Ré­mois Yu­nis Ab­del­ha­mid.

Newspapers in French

Newspapers from France