20 Minutes (Nantes)

C’est ac­té, un bus et un train per­met­tront de re­joindre l’aé­ro­port

- Ju­lie Ur­bach SNCF

Alors que les tra­vaux de ré­amé­na­ge­ment de Nantes-At­lan­tique pour­raient dé­bu­ter en 2022, ça bouge aus­si en­fin au su­jet de l’ac­ces­si­bi­li­té de l’aé­ro­port. Le scé­na­rio d’un tram­way, sou­vent pré­sen­té comme trop oné­reux, n’a pas été re­te­nu.

Le pro­jet pré­voit « la créa­tion d’un bus à haut ni­veau de ser­vice [BHNS] entre la gare de Nantes et l’aé­ro­port, via l’île de Nantes et la route de Por­nic entre Re­zé et Bou­gue­nais, puis pas­sant soit par le pé­ri­phé­rique en site propre, soit par la créa­tion d’une nou­velle voi­rie spé­ci­fique pour le BHNS et les modes ac­tifs entre le sec­teur de la Bouvre et l’aé­ro­port », font sa­voir la mé­tro­pole, la ré­gion Pays-de-la-Loire et l’Etat. S’agi­ra-t-il d’un bus­way, d’un chro­no­bus, d’un autre type de bus ? Quel ta­rif pour les usa­gers, qui payent au­jourd’hui 9 € pour em­prun­ter la na­vette aé­ro­port, pas tou­jours fiable et sou­vent bon­dée ? Ces pré­ci­sions n’ont pas été don­nées.

Le pro­jet pré­voit un ac­cès en train en amé­na­geant une halte, sur la ligne SNCF Nantes – Sainte-Pa­zanne, qui se­ra des­ser­vie par le fa­meux bus. D’ici à 2030, ce TER de­vrait pas­ser toutes les trente mi­nutes, pour un temps de par­cours de treize mi­nutes de­puis la gare de Nantes, in­dique la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from France