20 Minutes (Nantes)

Les al­go­rithmes et Scor­sese, ça fait deux

- Martin Scorsese · Federico Fellini

Dans un es­sai consa­cré à Fe­de­ri­co Fel­li­ni, l’un de ses maîtres, Mar­tin Scor­sese a cher­ché à ex­pli­quer la ma­nière dont l’usage des al­go­rithmes par les pla­te­formes avait un ef­fet dé­vas­ta­teur sur le sep­tième art. Pour le réa­li­sa­teur, le pro­blème se pose sim­ple­ment : «Si votre pro­chain vi­sion­nage est “sug­gé­ré” par des al­go­rithmes sur la base de ce que vous avez dé­jà vu, et que les sug­ges­tions sont elles-mêmes uni­que­ment fon­dées sur la no­tion de su­jet ou de genre, alors qu’est-ce que ce­la fait pour l’art du cinéma?», a-t-il ques­tion­né au cours de cette ré­flexion pu­bliée par Har­per’s Ma­ga­zine.

Le constat de Mar­tin Scor­sese est sans ap­pel : l’in­dus­trie du cinéma, dé­sor­mais de­ve­nue « l’in­dus­trie du di­ver­tis­se­ment vi­suel de masse», perd toute force cri­tique en ces­sant d’in­ter­ro­ger la culture qui lui donne vie. Et si le vé­té­ran du sep­tième art semble bien conscient de mar­cher contre le sens du vent, la ré­sis­tance de­meure, se­lon lui, pos­sible en pré­ser­vant, va­lo­ri­sant et op­po­sant ce qu’a été le cinéma face à ce qu’il n’est plus.

Newspapers in French

Newspapers from France