Le plas­tique in­quiète au Mo­na­co ocean week

Le scien­ti­fique fait le point lors de la Mo­na­co ocean week

20 Minutes (Nice) - - Nice - Cannes - Pro­pos re­cueillis par Fa­bien Bi­nac­chi

Chan­ge­ment cli­ma­tique, im­pact de l’homme... Quelles so­lu­tions pour la pré­ser­va­tion du mi­lieu ma­rin ? Toute la se­maine, à l’oc­ca­sion de la Mo­na­co ocean week, la prin­ci­pau­té ac­cueille­ra des spé­cia­listes du monde en­tier qui se met­tront au che­vet de toutes les mers du globe. Et no­tam­ment via le Beyond Plas­tic Med, un ap­pel à pro­jets vi­sant à ré­duire les pol­lu­tions plastiques. Gaby Gorsky, di­rec­teur de re­cherche à l’ob­ser­va­toire océa­no­lo­gique de Ville­franche-sur-Mer fait le point sur cette me­nace.

Quelle est la si­tua­tion en Mé­di­ter­ra­née ?

Dans le cadre de l’opé­ra­tion Ta­ra [une ex­pé­di­tion scien­ti­fique me­née en 2014], nous avions pu consta­ter une pol­lu­tion plas­tique com­pa­rable à ce que l’on voit dans cer­tains océans. C’est un vrai pro­blème. Mais là, en plus, la Mé­di­ter­ra­née est une mer qua­si­ment fer­mée et les cou­rants sont sou­vent très chan­geants. On ne peut donc pas pré­dire où nous re­trou­ve­rons ces bancs en­tiers de mor­ceaux de plas­tique.

Quel est l’im­pact de cette pol­lu­tion ?

Elle entre d’abord en jeu au ni­veau de la faune. Les mor­ceaux peuvent être in­gé­rés par des tor­tues ou des pois­sons-lunes, no­tam­ment. En­suite, les UV qui bom­bardent ce plas­tique le frag­mentent en de plus pe­tites par­ti­cules, qui se re­trouvent en­suite dans toute la chaîne ali­men­taire et donc, au fi­nal, dans nos as­siettes. En­fin, nous nous sommes aper­çus que ces bouts de plas­tique étaient de for­mi­dables ra­deaux, pous­sés par les vents. pour des choses qui ne de­vraient pas être dé­pla­cées et no­tam­ment cer­taines bac­té­ries. Pen­dant notre ex­pé­di­tion, nous avons dé­tec­té le Vi­brio, res­pon­sable du cho­lé­ra.

Que peut-on faire ?

On ne peut en­ga­ger de ré­vo­lu­tion et in­ter­dire pu­re­ment et sim­ple­ment les plastiques. Mais il fau­drait une vé­ri­table vo­lon­té po­li­tique pour li­mi­ter la fa­bri­ca­tion de ceux à usage unique et in­ves­tir mas­si­ve­ment dans le bio­plas­tique, to­ta­le­ment bio­dé­gra­dable.

Gaby Gorsky (au se­cond plan) à bord du na­vire scien­ti­fique Ta­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.