Une tonne de riz comme dé­fi pour nour­rir les mi­grants

La Roya Ci­toyenne pour­ra ain­si dis­tri­buer des re­pas pen­dant deux mois

20 Minutes (Nice) - - Nice - Cannes - Ma­thilde Fré­nois

Ras­sem­bler une tonne de riz. Le dé­fi semble im­mense. Pour­tant c’est la quan­ti­té né­ces­saire aux bé­né­voles de l’as­so­cia­tion Roya Ci­toyenne pour éla­bo­rer des re­pas pour les mi­grants, dis­tri­bués à Vin­ti­mille, pen­dant deux mois seule­ment. Et c’est aux internautes de le re­le­ver : « Un dé­fi à vous pro­po­ser, écrit le col­lec­tif. Faire ren­trer une tonne de riz pour mettre les cui­si­niers à l’abri du be­soin. »

« On a joué à cache-cache »

Cinq soirs par se­maine, une équipe de cui­si­niers bé­né­voles pré­pare entre 200 et 250 re­pas. « De­puis la créa­tion de Roya Ci­toyenne il y a un an et de­mi, 150 000 re­pas ont été dis­tri­bués, compte Pak, le bé­né­vole à l’ori­gine de l’ap­pel au don. Ce sont des plats com­plets pré­pa­rés avec une base de riz, des lé­gumes frais, des ha­ri­cots, des pois chiches, des pe­tits pois, des ca­rottes. »

Mais les ma­raudes des bé­né­voles n’ont pas tou­jours été simples. Pen­dant long­temps, elles étaient in­ter­dites par le maire de Vin­ti­mille. « La pre­mière an­née, on a joué à cache-cache, on fai­sait des dis­tri­bu­tions illé­gales, se sou­vient Pak. Le 1er mars 2017, une équipe a fi­ni au poste et la nour­ri­ture, blo­quée, n’a pas pu être dis­tri­buée. » Une autre garde à vue a eu lieu le 30 mars. Fi­na­le­ment, l’ar­rê­té est le­vé le 1er mai 2017. De­puis, tous les soirs ( sauf le ven­dre­di et le di­manche), les bé­né­voles ar­rivent avec leurs ca­mions à Vin­ti­mille. Ils dé­ballent leur table et dis­tri­buent plus de 200 re­pas, soit plus de 10 kg de riz par jour.

Lors d’une ma­raude à Vin­ti­mille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.