20 Minutes (Nice)

Le « bilan positif » du tourisme

-

Le tourisme azuréen a sauvé les meubles cet été, encore une fois grâce à la clientèle française. Malgré le contexte sanitaire lié à la pandémie de Covid-19, « les résultats ont été finalement meilleurs que les prévisions initiales », a relevé Christian Estrosi, dressant un « bilan positif ». En août, les hôtels de Nice ont même fait (légèrement) mieux qu’en 2019, alors que le coronaviru­s n’avait pas encore chamboulé la planète. « Le taux d’occupation moyen a été de 91,1 %, soit 1 % au-dessous », a fait savoir le président de la métropole Nice Côte d’Azur. À l’échelle de toute la Côte d’Azur, l’occupation hôtelière dans la zone urbaine a même atteint 92 % sur les trois premières semaines d’août, avec un pic de fréquentat­ion record sur le week-end du 6 au 8 août (96 % de remplissag­e), selon le comité régional du tourisme local. Et les profession­nels ont pu revoir leurs prix à la hausse après une saison 2020 marquée par de nombreuses promotions.

Newspapers in French

Newspapers from France