Ba­gno­let ré­qui­si­tionne à son tour des lo­caux pour lo­ger des mi­grants

20 Minutes (Paris) - - GRAND PARIS - F.H.

Lun­di, le maire so­cia­liste de Ba­gno­let (Seine-Saint-De­nis), To­ni di Mar­ti­no, a ré­qui­si­tion­né des « lo­caux va­cants (…) ap­par­te­nant à la Caisse pri­maire d’as­su­rance ma­la­die (…) afin d’as­su­rer le lo­ge­ment des membres d’un col­lec­tif de tra­vailleurs mi­grants [nom­mé Les Ba­ras]», est-il écrit dans un ar­rê­té mu­ni­ci­pal, confir­mant une in­for­ma­tion du Pa­ri­sien.

Cette ré­qui­si­tion est cen­sée em­pê­cher l’ex­pul­sion des 90 tra­vailleurs mi­grants qui ha­bitent dans les lo­caux de­puis fin sep­tembre, alors que la CPAM a en­ga­gé une pro­cé­dure de­vant la jus­tice. Fin sep­tembre, le maire PCF de Mon­treuil avait lui aus­si ré­qui­si­tion­né des bu­reaux in­oc­cu­pés ap­par­te­nant à l’Etat pour y lo­ger 150 « Ba­ras » qui vi­vaient dans un foyer dans des condi­tions in­dignes. Mi-oc­tobre, le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif avait ju­gé la pro­cé­dure illé­gale, tout en re­con­nais­sant, dans un autre ju­ge­ment, la dan­ge­ro­si­té du foyer. De­puis, la pré­fec­ture de Seine-Saint-De­nis a an­non­cé la ré­qui­si­tion d’un ter­rain sur la com­mune pour re­lo­ger tem­po­rai­re­ment les ha­bi­tants du foyer.

Les lo­caux ré­qui­si­tion­nés, va­cants, ap­par­tiennent à la CPAM.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.