Oui, une console de jeu vi­déo peut être ins­tal­lée en pri­son

20 Minutes (Paris) - - DIX NEWS -

Est-il pos­sible de jouer à une console PS4 en dé­ten­tion ? FO pé­ni­ten­tiaire, un syn­di­cat de sur­veillants, s’in­quiète dans un com­mu­ni­qué dif­fu­sé le 3 no­vembre de l’achat de cette console, qui peut être connec­tée à In­ter­net, pour la mai­son d’ar­rêt de Dra­gui­gnan, dans le Var. Cet ap­pa­reil « n’a pas sa place en dé­ten­tion », se­lon le syn­di­cat. « Il dis­pose d’un ré­cep­teur Wi-Fi d’ori­gine et a be­soin d’un ac­cès à In­ter­net ré­gu­liè­re­ment pour pou­voir fonc­tion­ner », écrit FO pé­ni­ten­tiaire.

Pas de connexion à In­ter­net

Se­lon ces sur­veillants, c’est la di­rec­tion de la pri­son qui a pris la dé­ci­sion d’ins­tau­rer cette nou­velle ac­ti­vi­té. Contac­té par 20 Mi­nutes, Jean-Paul Ca­niaux, le se­cré­taire lo­cal à Dra­gui­gnan, nuance : « La console a été fi­nan­cée par une as­so­cia­tion. Elle est en cours d’ac­qui­si­tion, car ils sont en at­tente d’un grand écran ain­si que les ma­nettes et les jeux. » L’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire pré­cise, elle, que « la console ne se­ra pas connec­tée à In­ter­net ». A Dra­gui­gnan, la PS4 se­ra ins­tal­lée dans une salle d’ac­ti­vi­tés ré­ser­vée aux dé­te­nus qui s’en­gagent à res­pec­ter dif­fé­rents points, comme le rè­gle­ment in­té­rieur, la par­ti­ci­pa­tion aux tâches do­mes­tiques ou à des ac­ti­vi­tés de ré­in­ser­tion. Ma­thilde Cou­sin

20 Mi­nutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecri­vez à contri­bu­tion@20mi­nutes.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.