Sar­ko­zy en­ten­du par les juges d’ins­truc­tion

20 Minutes (Paris) - - ACTUALITÉ -

Ça re­com­mence. L’an­cien chef de l’Etat Ni­co­las Sar­ko­zy est en­ten­du une nou­velle fois, mar­di et mercredi à Pa­ris, par les juges d’ins­truc­tion char­gés de l’en­quête sur des soup­çons de fi­nan­ce­ment li­byen de sa cam­pagne pré­si­den­tielle de 2007, a ap­pris l’AFP de source ju­di­ciaire, confir­mant une in­for­ma­tion de Me­dia­part. L’ex-pré­sident de la Ré­pu­blique n’avait plus été en­ten­du par les juges de­puis juin 2019, in­ter­ro­ga­toire au cours du­quel Ni­co­las Sar­ko­zy avait dit être «to­ta­le­ment in­no­cent ». Il avait alors dé­non­cé un «com­plot», puis re­fu­sé de ré­pondre aux ques­tions des ma­gis­trats. Les juges d’ins­truc­tion an­ti­cor­rup­tion du tri­bu­nal de Pa­ris pour­raient in­ter­ro­ger Ni­co­las Sar­ko­zy sur des ver­se­ments en li­quide qui au­raient été réa­li­sés par l’in­ter­mé­diaire d’un de ses an­ciens col­la­bo­ra­teurs, Thier­ry Gau­bert, mis en exa­men le 31 jan­vier pour as­so­cia­tion de mal­fai­teurs. Les en­quê­teurs se de­mandent si un tel trans­fert a pu ser­vir à ali­men­ter en cash le bud­get de la cam­pagne vic­to­rieuse de Ni­co­las Sar­ko­zy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.