20 Minutes (Paris)

Un dé­bat de l’In­té­rieur

Le « Beau­vau de la sé­cu­ri­té », grande concer­ta­tion consa­crée à la po­lice et à la gen­dar­me­rie vou­lue par Em­ma­nuel Ma­cron, est pré­sen­té aux syn­di­cats, ce lun­di.

- Thi­baut Che­vil­lard Crime · Politics · Emmanuel Macron · French National Assembly

Le lan­ce­ment du «Beau­vau de la sé­cu­ri­té » n’au­ra lieu que dans quelques jours. Mais, ce lun­di à 15 h, cette concer­ta­tion na­tio­nale consa­crée aux forces de l’ordre, an­non­cée par Em­ma­nuel Ma­cron le 8 dé­cembre, va être pré­sen­tée aux syn­di­cats po­li­ciers et aux re­pré­sen­tants de la gen­dar­me­rie. Ob­jec­tif : « Amé­lio­rer les condi­tions d’exer­cice » des forces de l’ordre et «conso­li­der» leurs liens avec les Fran­çais.

> Qui y par­ti­ci­pe­ra ? Or­ga­ni­sé jus­qu’en mai sous le for­mat « grand dé­bat », le « Beau­vau de la sé­cu­ri­té » réuni­ra tous les quinze jours des re­pré­sen­tants des forces de l’ordre, «des ex­perts fran­çais et in­ter­na­tio­naux ain­si que des maires et des par­le­men­taires», dé­taille le mi­nis­tère de l’In­té­rieur dans un com­mu­ni­qué. Le pré­sident de la Ré­pu­blique avait éga­le­ment in­di­qué qu’il comp­tait in­ter­ve­nir « per­son­nel­le­ment ». Deux des trois prin­ci­paux syn­di­cats po­li­ciers, Al­liance et Un­saPo­lice, qui avaient d’abord in­di­qué boy­cot­ter la concer­ta­tion, ont an­non­cé leur par­ti­ci­pa­tion après que Gé­rald Dar­ma­nin a ac­cep­té leurs condi­tions, no­tam­ment sur la « ré­ponse pé­nale » ou sur des me­sures so­ciales, comme la gra­tui­té des trans­ports pour les po­li­ciers. « C’est un mes­sage adres­sé à l’opi­nion pu­blique, ana­lyse Ma­thieu Za­grodz­ki, co­au­teur du livre Vis ma vie de flic [Hu­go Do­cu­ment]. Il s’agit pour le gou­ver­ne­ment de dire qu’il s’em­pare du pro­blème et qu’il im­plique la po­pu­la­tion. » > Quels thèmes se­ront abor­dés? Lors de ces séances se­ront abor­dés les « sept pé­chés ca­pi­taux » ex­po­sés par Gé­rald Dar­ma­nin fin no­vembre de­vant la com­mis­sion des lois de l’As­sem­blée na­tio­nale. Il s’agit de la for­ma­tion, l’en­ca­dre­ment, les moyens hu­mains et ma­té­riels, la cap­ta­tion de vi­déos, la ré­forme de l’IGPN (la po­lice des po­lices), et le lien entre forces de l’ordre et po­pu­la­tion, dé­gra­dé par la suc­ces­sion d’af­faires de vio­lences po­li­cières. A la de­mande d’Al­liance, le mi­nistre de l’In­té­rieur a dé­ci­dé d’ajou­ter un «hui­tième chan­tier», ce­lui de «la re­la­tion à l’au­to­ri­té ju­di­ciaire ».

> A quoi ce­la va-t-il ser­vir? « Je ne vois pas vrai­ment ce qu’un Beau­vau de la sé­cu­ri­té peut chan­ger pour les po­li­ciers par rap­port à leurs at­tentes, qui concernent les moyens, les res­sources, la lé­gis­la­tion…, ob­serve Ma­thieu Za­grodz­ki. Il n’y a pas be­soin d’un Gre­nelle de la sé­cu­ri­té. Ça passe par des né­go­cia­tions di­rectes avec le mi­nis­tère de l’In­té­rieur. » Est-ce que ce « Beau­vau de la sé­cu­ri­té» peut contri­buer à amé­lio­rer les re­la­tions entre la po­lice et la po­pu­la­tion ? Là en­core, le cher­cheur est scep­tique : « C’est un bon dé­but, l’ini­tia­tive est louable. En re­vanche, il ne reste qu’un an avant la pré­si­den­tielle, et il s’agit de chan­ge­ments qui, s’ils de­vaient ad­ve­nir, prennent énor­mé­ment de temps. La cam­pagne va for­cé­ment ve­nir per­tur­ber un peu les choses. »

 ??  ?? A nos lec­teurs. Re­trou­vez votre jour­nal «20 Mi­nutes» mer­cre­di dans les racks. En at­ten­dant, vous pou­vez suivre toute l’ac­tua­li­té sur l’en­semble de nos sup­ports nu­mé­riques.
A nos lec­teurs. Re­trou­vez votre jour­nal «20 Mi­nutes» mer­cre­di dans les racks. En at­ten­dant, vous pou­vez suivre toute l’ac­tua­li­té sur l’en­semble de nos sup­ports nu­mé­riques.
 ??  ?? Gé­rald Dar­ma­nin a ac­cep­té les condi­tions de par­ti­ci­pa­tion de deux syn­di­cats.
Gé­rald Dar­ma­nin a ac­cep­té les condi­tions de par­ti­ci­pa­tion de deux syn­di­cats.

Newspapers in French

Newspapers from France