20 Minutes (Paris)

Pour la beau­té des gestes (bar­rières)

De nou­veaux pro­duits, cen­sés li­mi­ter la trans­mis­sion du vi­rus, sont éla­bo­rés

- Anis­sa Bou­me­diene

Gel, masques, lin­gettes… De­puis le dé­but de la pan­dé­mie, les ob­jets né­ces­saires au res­pect des gestes bar­rières se sont im­po­sés dans notre quo­ti­dien. Mais nombre d’en­tre­prises tentent de dé­ve­lop­per de nou­veaux pro­duits cen­sés nous aider à te­nir le co­ro­na­vi­rus à dis­tance.

> Spray na­sal. Dé­ve­lop­pé par le groupe fran­çais Phar­ma & Beau­ty (P&B), le spray an­ti-Covid « per­met de ré­duire la charge vi­rale de 99%» en dé­lo­geant et en désac­ti­vant les agents in­fec­tieux si­tués dans les fosses na­sales, as­sure Laurent Do­det, pré­sident fon­da­teur de P&B. Un pro­cé­dé in­té­res­sant, « si on fait une in­ha­la­tion juste après avoir été in­fec­té», es­time Pierre-Jacques Ray­baud, mé­de­cin gé­né­ra­liste di­plô­mé en im­mu­no­lo­gie. Ce pro­duit à base d’eau io­ni­sée de­vrait ob­te­nir pro­chai­ne­ment son mar­quage CE en vue de sa com­mer­cia­li­sa­tion dans les phar­ma­cies d’Eu­rope dès fé­vrier. > Bain de bouche. Et pour­quoi pas un dis­po­si­tif aux ef­fets si­mi­laires pour une hy­giène buc­cale an­ti-Covid? Un bain de bouche, lui aus­si ca­pable de ré­duire la charge vi­rale, a été mis au point par le géant Uni­le­ver. Le groupe néer­lan­do-bri­tan­nique a com­man­dé une étude in­dé­pen­dante sur l’ef­fi­ca­ci­té vi­ru­cide de son pro­duit à base de chlo­rure de cé­tyl­py­ri­di­nium (CPC), connu pour ses pro­prié­tés an­ti­vi­rales et an­ti­bac­té­riennes. « Les ré­sul­tats pré­li­mi­naires de ces es­sais montrent qu’une uti­li­sa­tion ap­pro­priée d’un bain de bouche conte­nant la tech­no­lo­gie CPC pour­rait jouer un rôle im­por­tant en tant que me­sure d’hy­giène pré­ven­tive sup­plé­men­taire pour ré­duire la trans­mis­sion vi­rale du Covid-19 », in­dique Uni­le­ver.

> Masque vi­ru­cide. Plu­sieurs en­tre­prises fran­çaises ont créé des masques en­ri­chis en vi­ru­cide. La marque Serge Fer­ra­ri, en Isère, a conçu un tis­su à base de par­ti­cules d’ar­gent. L’en­tre­prise mont­pel­lié­raine Phar­ma Na­ture vend, de son cô­té, des masques au cuivre. Une piste éga­le­ment ex­plo­rée par la so­cié­té ProNeem, à Mar­seille, qui a conçu un masque im­pré­gné d’un vi­ru­cide à base de chlo­rure d’ar­gent, qui éli­mine 99,9% du vi­rus en quelques mi­nutes en dé­trui­sant sa mem­brane, se­lon l’ex­per­tise réa­li­sée par un la­bo­ra­toire in­dé­pen­dant sur le Covid-19. Bap­ti­sé « Vi­ral Stop », ce masque a pas­sé les tests d’in­no­cui­té et d’ef­fi­ca­ci­té im­po­sés par la ré­gle­men­ta­tion fran­çaise. Il se­ra ven­du dès la fin jan­vier dans les bu­reaux de ta­bac. Tou­te­fois, pré­vient Pierre-Jacques Ray­baud, « le taux de fuite de ce masque [l’air ex­ha­lé qui sort du masque sans être fil­tré] res­te­ra tou­jours plus im­por­tant que ce­lui d’un masque FFP2 ou FFP3».

 ??  ?? Le spray dé­ve­lop­pé par Phar­ma & Beau­ty pro­met de ré­duire la charge vi­rale des écou­le­ments na­saux.
Le spray dé­ve­lop­pé par Phar­ma & Beau­ty pro­met de ré­duire la charge vi­rale des écou­le­ments na­saux.

Newspapers in French

Newspapers from France