20 Minutes (Paris)

Une af­faire de cor­rup­tion flotte sur la Goutte-d’Or

Six po­li­ciers se­ront ju­gés mer­cre­di, dont Ka­rim M., soup­çon­né d’avoir or­ga­ni­sé un ra­cket de dea­leurs

- Ca­ro­line Po­li­ti Corruption · Crime

Pen­dant quinze ans, Ka­rim M. a ac­cu­mu­lé les lettres de fé­li­ci­ta­tions. Qua­torze au to­tal, dans les­quelles le tra­vail de ce po­li­cier, en poste de­puis 2003 dans le quar­tier de la Goutte-d’Or (18e), est en­cen­sé. Un dé­tail au­rait-il pu mettre la puce à l’oreille de ses su­pé­rieurs ? Toutes ses « belles » af­faires sont liées au tra­fic de stu­pé­fiants.

Un sys­tème d’«as­su­rance»

L’homme de 47 ans est ju­gé à par­tir de mer­cre­di pour cor­rup­tion pas­sive, tra­fic de stu­pé­fiants, faux en écri­ture pu­blique, blan­chi­ment… Il est soup­çon­né d’avoir mis en place un sys­tème de ra­cket des dea­leurs du quar­tier, en pro­met­tant no­tam­ment la pro­tec­tion de ceux qui s’ac­quit­taient d’une «as­su­rance». A ses cô­tés sur le banc des pré­ve­nus, cinq de ses col­lègues, et deux hommes soup­çon­nés d’avoir été ses com­plices.

L’af­faire re­monte à 2018, lors­qu’un po­li­cier dé­cide de faire part à sa hié­rar­chie de ses soup­çons : ses col­lègues de la BAC au­raient sub­ti­li­sé de la co­caïne au cours d’une in­ter­pel­la­tion. En­ten­du par l’IGPN, il dé­crit un vaste sys­tème de cor­rup­tion, dont l’ins­ti­ga­teur se­rait Ka­rim M., sur­nom­mé « Byl­ka », le Ka­byle en ver­lan. Mais dans ce genre d’af­faires, les in­ves­ti­ga­tions sont fas­ti­dieuses, car même les vic­times ont beau­coup à perdre.

« Sa hié­rar­chie le sa­vait per­ti­nem­ment, mais fer­mait les yeux puis­qu’il fai­sait de belles af­faires », in­siste son avo­cat, Me Pa­trick Mai­son­neuve. Ka­rim M. en­court dix ans de dé­ten­tion et 1 mil­lion d’eu­ros d’amende.

 ??  ?? Le bri­ga­dier était en poste dans le quar­tier de­puis 2003.
Le bri­ga­dier était en poste dans le quar­tier de­puis 2003.

Newspapers in French

Newspapers from France