20 Minutes (Paris)

La ré­gion part à la cueillette des bois et des fo­rêts

Le bois Saint-Mar­tin ouvre pro­gres­si­ve­ment de­puis le 19 dé­cembre. Un es­pace de plus dans le plan vert de la ré­gion

- Ro­main Les­cu­rieux Ecology · France · Saint Martin · Saint Martin · Seine · Saint-Denis · Treviso · Twitter · Princess Juliana International Airport · Noisy-le-Grand · Valérie Pécresse

Jean-Phi­lippe Du­goin-Clé­ment, vice-pré­sident d’Ile-de-France, ne cache pas son émo­tion. «Dans dix ans, se pro­jette-t-il, ce se­ra cer­tai­ne­ment la plus belle chose qu’on au­ra lais­sée dans la ré­gion. » Car, de­puis la fin dé­cembre, le bois Saint-Mar­tin, si­tué sur les com­munes de Noi­sy-leG­rand (Seine-Saint-De­nis), de Villiers­sur-Marne et du Ples­sis-Tré­vise (Valde-Marne), dé­voile ses 280 ha au pu­blic. L’ou­ver­ture du bois se dé­roule pro­gres­si­ve­ment pour conci­lier, au maxi­mum, accueil des vi­si­teurs et pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­si­té du site. Les élèves des éta­blis­se­ments sco­laires du sec­teur pour­ront no­tam­ment en pro­fi­ter ces pro­chains mois, par pe­tits groupes. Au prin­temps, des amé­na­ge­ments se­ront d’ailleurs ins­tal­lés pour rendre pos­sibles les vi­sites libres, tout en veillant à ne pas per­tur­ber la faune et la flore. « Ce rêve de ver­dure et de bois est de­ve­nu réa­li­té, s’en­thou­siasme Bri­gitte Mar­si­gny, maire de Noi­sy-le-Grand et conseillèr­e ré­gio­nale. Dans un sec­teur consi­dé­ré comme ca­ren­cé en es­paces verts, l’ou­ver­ture au pu­blic du bois Saint-Mar­tin va amé­lio­rer la qua­li­té de vie des ha­bi­tants.»

Sau­ter sur les op­por­tu­ni­tés

Cette réussite a mis du temps à voir le jour. «Ce­la fait presque qua­rante ans, ex­plique Jean-Phi­lippe Du­goinC­lé­ment. Les col­lec­ti­vi­tés vou­laient ac­qué­rir ce bois de­puis une dizaine d’an­nées, mais c’était une pro­prié­té pri­vée.» Un ac­cord a fi­na­le­ment été trou­vé avec les 16 pro­prié­taires du site et la vente a été conclue en 2020. Le coût de l’opé­ra­tion s’élève à 12 mil­lions d’eu­ros, mais le jeu en vaut la chan­delle. «Au­tant d’hec­tares d’es­paces verts, ça a du sens, com­mente le vice-pré­sident. D’au­tant que les di­zaines de mil­liers de gens qui vivent à cô­té n’y avaient jus­qu’ici pas ac­cès. » La ré­gion et les col­lec­ti­vi­tés sont dé­sor­mais à l’af­fût de la moindre op­por­tu­ni­té d’es­paces verts. En oc­tobre, Es­son­niens et Es­son­niennes ont pu com­men­cer à pro­fi­ter de la nou­velle fo­rêt dé­par­te­men­tale de la Barre, si­tuée sur les ter­ri­toires d’Etré­chy, d’Au­vers-SaintGeorg­es et de Mo­ri­gny-Cham­pi­gny. Jus­qu’en sep­tembre, le dé­par­te­ment a me­né des tra­vaux d’amé­na­ge­ment de ce mas­sif boi­sé de 35 ha, lé­gué par un pro­prié­taire pri­vé « sous ré­serve de pro­tec­tion et d’ou­ver­ture au pu­blic». Et, de son cô­té, la ré­gion guette. « S’il y a de nou­velles op­por­tu­ni­tés, in­dique JeanP­hi­lippe Du­goin-Clé­ment, on sau­te­ra des­sus et on ac­com­pa­gne­ra les col­lec­ti­vi­tés. » Achats d’es­paces verts, ré­ha­bi­li­ta­tion, créa­tions de parcs… Cette ex­pan­sion s’ins­crit dans le plan vert de la ré­gion, qui doit per­mettre d’of­frir plus de na­ture aux Fran­ci­liens. Lors de l’inau­gu­ra­tion du bois Saint-Mar­tin, Va­lé­rie Pé­cresse, pré­si­dente de la ré­gion Ile-de-France, s’est jus­te­ment fé­li­ci­tée de ce suc­cès. «La ré­gion dé­passe l’ob­jec­tif fixé des 500 ha d’es­paces verts créés pour les Fran­ci­liens », avait-elle alors dé­cla­ré sur Twit­ter.

 ??  ??
 ??  ?? La pré­si­dente de la ré­gion, Va­lé­rie Pé­cresse, a inau­gu­ré le bois Saint-Mar­tin.
La pré­si­dente de la ré­gion, Va­lé­rie Pé­cresse, a inau­gu­ré le bois Saint-Mar­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France