20 Minutes (Paris)

Paire et Mon­fils dé­jà au ta­pis

- Sports · Australia · Gaël Monfils

Pre­mière jour­née à l’Open d’Aus­tra­lie et pre­mières dés­illu­sions pour le camp fran­çais. Sur le court d’abord, puis quelques mi­nutes plus tard en confé­rence de presse, Gaël Mon­fils s’est ef­fon­dré lun­di à Mel­bourne, où il n’a pu re­te­nir ses larmes après une éli­mi­na­tion frus­trante au pre­mier tour : « Je joue mal, je n’ar­rive pas à ser­vir, je n’ar­rive pas à faire un coup droit, je fais des fautes, je suis 6 m der­rière, je mets des bâches. Pour­quoi? Je ne sais pas. Je ne me sens pas bien et ça se voit. »

Quelques heures après, c’est le n°2 tri­co­lore, Be­noît Paire, qui a quit­té pré­ma­tu­ré­ment le tour­noi. Mais au lieu d’être abat­tu comme Mon­fils, Paire était re­mon­té comme une pen­dule : « Avec le peu d’en­traî­ne­ment et de condi­tion phy­sique que j’ai, j’ai réus­si à me sur­pas­ser. C’est un de mes meilleurs matchs, du point de vue men­tal, de­puis le dé­but de ma car­rière. » Mais il n’a pas ac­cep­té les condi­tions d’or­ga­ni­sa­tion, et no­tam­ment la qua­ran­taine stricte imposée aux cas contact, comme lui, à leur ar­ri­vée en Aus­tra­lie. « C’est bien beau, leur tour­noi, mais pour moi, c’est de la merde », a lan­cé l’Avi­gnon­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France