20 Minutes (Paris)

Après les an­nonces de Tes­la, les bit­coins misent sur la du­rée

L’en­tre­prise Tes­la a an­non­cé lun­di avoir in­ves­ti 1,5 mil­liard de dol­lars dans le bit­coin, ce qui a do­pé le cours de la cryp­to­mon­naie

- Hé­lène Sergent et notre cor­res­pon­dant en Ca­li­for­nie, Philippe Ber­ry Business · Financial Technology · Cryptocurrencies · Finance · Tesla Motors · Elon Musk · Bitcoin

C’est la ruée vers l’or nu­mé­rique. Lun­di, Tes­la a an­non­cé avoir in­ves­ti l’équi­valent de 1,5 mil­liard de dol­lars (en­vi­ron 1,2 mil­lion d’eu­ros) dans le bit­coin, la plus po­pu­laire des de­vises vir­tuelles. L’en­thou­siasme de son pa­tron, Elon Musk, semble avoir contri­bué à une en­vo­lée du cours de plus de 50 % de­puis le 1er jan­vier. Une vo­la­ti­li­té qui fait de cette cryp­to­mon­naie un ac­tif ris­qué pour les pe­tits in­ves­tis­seurs.

> Quel im­pact l’an­nonce de Tes­la a-t-elle eu ? L’ef­fet a été qua­si im­mé­diat. Le cours du bit­coin s’est en­vo­lé de 20 % en qua­rante-huit heures pour at­teindre son plus haut his­to­rique, mar­di, à plus de 46 000 $ (en­vi­ron 38 000 €). « C’est la pre­mière fois qu’une en­tre­prise de cette en­ver­gure réa­lise un tel mou­ve­ment », ana­lyse le jour­na­liste éco­no­mique belge Gilles

Quois­tiaux, au­teur de Bit­coin & cryp­to­mon­naies, Le guide pra­tique de l’in­ves­tis­seur dé­bu­tant (éd. Mar­da­ga). Il de­vrait éga­le­ment bien­tôt être pos­sible d’ache­ter une Tes­la en bit­coins. Une dé­ci­sion qui pour­rait « cré­di­bi­li­ser » cette cryp­to­mon­naie créée en 2008. > Le bit­coin s’im­pose-t-il comme le nou­vel « or nu­mé­rique » ? En pleine pan­dé­mie, le bit­coin a qua­dru­plé en 2020. Avec une ca­pi­ta­li­sa­tion qui se rap­proche des 1000 mil­liards de dol­lars (825 mil­liards d’eu­ros), cette cryp­to­mon­naie gé­rée sur un ré­seau dé­cen­tra­li­sé peut être consi­dé­rée «comme le nou­vel or di­gi­tal», es­time Fran­çois Lon­gin, pro­fes­seur de fi­nance à l’Essec. « A chaque crise, on ob­serve une pous­sée de la va­lo­ri­sa­tion du bit­coin à l’image de l’or, sou­vent consi­dé­ré comme une va­leur re­fuge contre les crises.» > Pour au­tant, est-ce le mo­ment d’in­ves­tir ? Non re­con­nue par les banques cen­trales, la cryp­to­mon­naie reste sou­mise à une vo­la­ti­li­té ex­trême. « Il faut res­ter pru­dent, pointe Loïc Sauce, en­sei­gnant-cher­cheur en éco­no­mie à l’Ins­ti­tut su­pé­rieur des sciences, tech­niques et éco­no­mie com­mer­ciales. Ces an­nonces ont dé­clen­ché une vague d’op­ti­misme. Comme tou­jours, il faut s’at­tendre à une cor­rec­tion. Peut-être même as­sez forte. Mon con­seil se­rait d’at­tendre pour en­trer sur le mar­ché. » En 2018, le cours avait chu­té de 80 %.

 ??  ?? La plus po­pu­laire des de­vises vir­tuelles est aus­si très vo­la­tile.
La plus po­pu­laire des de­vises vir­tuelles est aus­si très vo­la­tile.

Newspapers in French

Newspapers from France