20 Minutes (Paris)

Ma­ri­na Foïs ne veut pas dé­ra­per

- Ca­ro­line Vié Marina Foïs · Olympia · Paris

L’en­jeu est de taille, mais Ma­ri­na Foïs n’est pas du genre à se dé­bi­ner. La maî­tresse de la cé­ré­mo­nie des Cé­sar, dif­fu­sée le 12 mars sur Ca­nal+ de­puis l’Olym­pia (Pa­ris, 9e), sait qu’elle est at­ten­due au tour­nant de cette 46e édi­tion, ren­due com­pli­quée par la fer­me­ture des salles et la po­lé­mique Po­lans­ki de l’an pas­sé. Cer­tains pro­fes­sion­nels n’ont pas man­qué de rap­pe­ler tout le mal qu’ils pen­saient d’une cé­ré­mo­nie 2021 dé­nuée de sens, se­lon eux. A ce su­jet, Ma­ri­na Foïs part au quart de tour lors de l’interview par Zoom ac­cor­dée jeudi à 20 Mi­nutes. «S’ils ont dé­jà vu la cé­ré­mo­nie avant qu’elle ait eu lieu, je leur conseille de ne pas la re­gar­der le 12 mars. Comme ça, ils ne se­ront pas dé­çus!»

Elle est comme ça, Ma­ri­na Foïs. Elle s’em­balle, puis se re­prend, et c’est pour ça qu’on l’ap­pré­cie. Elle est consciente de la vo­lée de bois vert qu’a re­çue Flo­rence Fo­res­ti, maî­tresse de cé­ré­mo­nie l’an pas­sé. « Je pèse mes mots, mais c’est hy­per fa­cile de dé­ra­per, très fa­cile de ra­ter. Notre res­pon­sa­bi­li­té est celle d’une pa­role pu­blique. Mais je pars du prin­cipe qu’il faut ne rien s’in­ter­dire. Je n’ai pas de pu­deur par rap­port au rire. »

Newspapers in French

Newspapers from France