20 Minutes (Paris)

L’UFC-Que choi­sir se sou­lève en bloc contre TikTok

- Clé­ment Giu­lia­no TikTok

Une ap­pli­ca­tion très po­pu­laire mais qui, se­lon l’UFC-Que choi­sir et ses ho­mo­logues eu­ro­péennes, mul­ti­plie les en­torses à la pro­tec­tion des plus jeunes. Ces struc­tures an­noncent, ce mar­di, le dé­pôt d’une plainte à l’en­contre de TikTok. L’ob­jec­tif : ob­te­nir le lan­ce­ment d’une en­quête eu­ro­péenne sur les pra­tiques de l’ap­pli, afin de contraindr­e le ré­seau so­cial à mettre en place des me­sures pré­cises à des­ti­na­tion des mi­neurs. « Concrè­te­ment, dans l’ap­pli­ca­tion, les vi­déos dé­filent et, après quelques mi­nutes, des conte­nus in­ap­pro­priés pour les mi­neurs ap­pa­raissent, même si l’uti­li­sa­teur a cor­rec­te­ment ren­sei­gné son âge dans son pro­fil », ré­sume à 20 Mi­nutes Lau­rie Lid­dell, ju­riste spé­cia­li­sé dans les nou­velles tech­no­lo­gies à l’UFC-Que choi­sir. L’as­so­cia­tion de consommate­urs épingle éga­le­ment les «pra­tiques dé­tes­tables» liées au sys­tème de mon­naie vir­tuelle de l’ap­pli­ca­tion. « Les uti­li­sa­teurs peuvent ache­ter des "pièces" pour en­voyer des ca­deaux vir­tuels aux créa­teurs de vi­déos », ex­plique Lau­rie Lid­dell. Autre point de dis­corde : la pu­bli­ci­té ca­chée et le ré­gime «illé­gal» de réuti­li­sa­tion des vi­déos, que TikTok peut mo­di­fier et re­pro­duire.

Newspapers in French

Newspapers from France