20 Minutes (Paris)

Le bras­sage so­cial des élèves «a des ef­fets po­si­tifs sur eux»

- Propos recueillis par Del­phine Ban­caud Paris

Lut­ter contre le dé­ter­mi­nisme géo­gra­phique et so­cial au col­lège. C’est le but d’une ex­pé­ri­men­ta­tion conduite à Pa­ris, dans six éta­blis­se­ments. L’Ins­ti­tut des po­li­tiques pu­bliques pu­blie ce jeu­di une étude qui tire un bi­lan po­si­tif sur le su­jet. Un de ses au­teurs, Ju­lien Gre­net, cher­cheur au CNRS, en ana­lyse les en­sei­gne­ments.

La sé­gré­ga­tion sco­laire aug­mente-t-elle à Pa­ris ?

Oui, de­puis une ving­taine d’an­nées, on as­siste à une lente aug­men­ta­tion des élèves qui quittent le pu­blic pour être sco­la­ri­sés dans le pri­vé, dans le but d’évi­ter les col­lèges « ghet­tos ». Au dé­but des an­nées 2000, 29% des col­lé­giens étaient sco­la­ri­sés dans le pri­vé, ils sont 35 % au­jourd’hui.

Est-ce pour cette rai­son que Na­jat Val­laud-Bel­ka­cem, alors mi­nistre de l’Edu­ca­tion, a lan­cé cette ex­pé­ri­men­ta­tion de sec­teurs mul­ti-col­lèges en 2017 ?

Son but a été de fu­sion­ner les sec­teurs de col­lèges pu­blics géo­gra­phi­que­ment proches, mais qui ac­cueillaien­t, avant l’ex­pé­ri­men­ta­tion, des élèves d’ori­gines so­ciales très dif­fé­rentes.

Avez-vous pu me­su­rer si la mixi­té jouait sur la réus­site des élèves ?

Les re­tours des équipes pé­da­go­giques nous font dé­jà part d’ef­fets po­si­tifs sur eux. Si on af­fecte les élèves re­lé­gués dans des ghet­tos dans des éta­blis­se­ments plus mixtes, ils gagnent confiance en eux et sont moins sou­vent en­clins au fa­ta­lisme so­cial.

Newspapers in French

Newspapers from France