20 Minutes (Paris)

Gloire au dieu du man­ga

L’oeuvre d’Osa­mu Te­zu­ka connaît ré­édi­tions, in­té­grales et hom­mages, grâce no­tam­ment au ma­ga­zine col­lec­tif «Te­zu­co­mi»

- Vincent Ju­lé Entertainment · France · Japan · Tonkam · Dororo · Dreamland · Super Sentai

Dieu du man­ga, pa­pa d’As­tro Boy et du Roi Léo, équi­valent ja­po­nais de Her­gé… Osa­mu Te­zu­ka a eu le droit à toutes les dé­no­mi­na­tions, mais mal­gré ses 700 oeuvres et 170 000 planches si­gnées de son vi­vant, il est res­té longtemps mé­con­nu en France. Heu­reu­se­ment, l’avè­ne­ment du man­ga dans l’Hexa­gone, deuxième consom­ma­teur au monde après le Ja­pon, a per­mis de lui rendre hon­neur. Ses oeuvres ont été pu­bliées chez dif­fé­rents édi­teurs et une ré­tros­pec­tive évé­ne­ment a été or­ga­ni­sée au fes­ti­val d’An­gou­lême en 2018.

Best-of en trois tomes

Au­jourd’hui est même ve­nu le temps des ré­édi­tions, avec le tra­vail de Del­court/Ton­kam et les édi­tions pres­tige de ses chefs-d’oeuvre L’his­toire des 3 Adolf, Bar­ba­ra, La Vie de Boud­dha, MW, Ki­ri­hi­to, ou, dé­but fé­vrier, Do­ro­ro.

Une sorte de Pléiade du man­ga, que l’édi­teur ac­com­pagne d’adap­ta­tions hom­mages.

Pour son 90e an­ni­ver­saire en 2018, Osa­mu Te­zu­ka s’est même vu consa­crer un ma­ga­zine men­suel, Te­zu­co­mi,

avec 18 nu­mé­ros de 400 pages, où des ar­tistes de tous ho­ri­zons ont été in­vi­tés à re­vi­si­ter et se ré­ap­pro­prier ses uni­vers. L’édi­tion fran­çaise en pro­po­se­ra un best-of en trois tomes et met­tra l’ac­cent sur les au­teurs français. Le pre­mier, d’ores et dé­jà dis­po­nible, per­met de dé­cou­vrir un Roi Léo dans le plus pur style shô­nen de Re­no Le­maire, l’au­teur-des­si­na­teur de Dream­land. Le scé­na­riste JD Mor­van (Sillage) s’in­té­resse, lui, à l’une des der­nières oeuvres du maître, Mid­night, et son chauf­feur de taxi de nuit. El­sa Brants (Save me Py­thie)

et Ber­trand Ga­ti­gnol (Les Ogres-Dieux)

re­prennent le per­son­nage my­thique de Black Jack, chi­rur­gien de l’ombre, pour une opé­ra­tion in­édite. Quant à Flo­rence Tor­ta et Phi­lippe Car­do­na

(Sen­taï School, Noob), ils ont choi­si

Do­ro­ro, «pour son mé­lange des genres, à la fois SF, mé­dié­val et tra­di­tion­nel ja­po­nais ». Chaque au­teur est in­ter­viewé après son hom­mage.

Un autre man­ga­ka a été ins­pi­ré par

Do­ro­ro, et pas des moindres. At­su­hi Ka­ne­ko (Soil, Dea­th­co) signe un re­make post-apo­ca­lyp­tique et cy­ber­punk de Do­ro­ro avec Search and Des­troy, dont le pre­mier cha­pitre est pro­po­sé dans Te­zu­co­mi et le pre­mier tome dé­jà dis­po­nible en li­brai­rie, tou­jours chez Del­court/Ton­kam.

 ??  ??
 ??  ??
 ??  ?? Do­ro­ro (à g.), Search and Des­troy (en haut) et le ma­ga­zine Te­zu­co­mi.
Do­ro­ro (à g.), Search and Des­troy (en haut) et le ma­ga­zine Te­zu­co­mi.

Newspapers in French

Newspapers from France