20 Minutes (Paris)

Can­di­da­tures, trac­ta­tions et al­liances... Les en­jeux du scru­tin des ré­gio­nales

En Ile-de-France, les can­di­da­tures se mul­ti­plient pour ten­ter de dé­lo­ger la sor­tante, Va­lé­rie Pé­cresse, élue en dé­cembre 2015

- Ro­main Les­cu­rieux The Republicans · Paris · Anne Hidalgo · France · Seine · Saint Martin · Princess Juliana International Airport · Saint Martin · France 3 · National Rally · Valérie Pécresse · Unsubmissive France · Saint-Denis · Benoît Hamon · Jean-Michel Blanquer · Jordan Bardella

Pré­vues en mars, mais re­pous­sées à cause de l’épi­dé­mie de co­ro­na­vi­rus, les ré­gio­nales doivent se te­nir les 13 et 20 juin. Alors que la pré­si­dente de ré­gion sor­tante, Va­lé­rie Pé­cresse (ex-LR), n’a pas of­fi­cia­li­sé sa can­di­da­ture, plu­sieurs per­son­na­li­tés se sont d’ores et dé­jà lan­cées dans la ba­taille.

> Au­drey Pul­var, pour « Ile-deF­rance en com­mun ». « Nous avons beau­coup de pro­po­si­tions pour sor­tir de la po­li­tique de Va­lé­rie Pé­cresse, qui est celle de l’ancien monde », dé­cla­rait fin jan­vier, au Pa­ri­sien, Au­drey Pul­var, ad­jointe à la maire de Pa­ris. L’an­cienne jour­na­liste s’était en­ga­gée très tôt dans la cam­pagne d’Anne Hi­dal­go. Sa pro­po­si­tion phare : la gra­tui­té des trans­ports en com­mun, chif­frée à 2,2 mil­liards d’eu­ros. Cette can­di­da­ture don­ne­ra aus­si un pre­mier in­di­ca­teur de ten­dance à Anne Hi­dal­go, pos­sible can­di­date en 2022.

> Clé­men­tine Au­tain, pour La France in­sou­mise et le PCF. Clé­men­tine Au­tain en­tend trans­for­mer «la fron­tière qu’est au­jourd’hui le pé­ri­phé­rique en trait d’union et qu’on rap­proche les lieux d’ha­bi­ta­tion des lieux de tra­vail ». La dé­pu­tée LFI de Seine-Saint-De­nis s’élève contre un « sé­pa­ra­tisme ter­ri­to­rial » fa­vo­ri­sé par la po­li­tique de Va­lé­rie Pé­cresse. D’après la can­di­date LFIPCF, « il fau­dra au se­cond tour ras­sem­bler les listes de gauche et éco­lo­giste » pour battre la droite.

> Ju­lien Bayou, pour EELV. Par­ti tôt en cam­pagne, Ju­lien Bayou (EELV) a mul­ti­plié les sor­ties. Be­noît Ha­mon fi­gure en deuxième po­si­tion de sa liste dans les Yve­lines. « Notre ad­ver­saire, c’est Va­lé­rie Pé­cresse, qui abîme la ré­gion », a mar­te­lé Ju­lien Bayou dé­but jan­vier, as­su­rant « ne pas avoir d’en­ne­mis à gauche ». Son pro­gramme : « Re­lo­ca­li­ser nos ser­vices pu­blics, notre ali­men­ta­tion, fa­vo­ri­ser le trans­port du quo­ti­dien, sou­te­nir les em­plois et la for­ma­tion d’ave­nir. »

> Laurent Saint-Mar­tin, pour LREM. Un temps évo­qué, Jean-Mi­chel Blan­quer s’est fi­na­le­ment écar­té de la course. Le can­di­dat de la ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle se­ra fi­na­le­ment le dé­pu­té du Val-de-Marne Laurent Saint-Mar­tin. « Nous avons be­soin de pré­pa­rer la re­lance, de ré­duire les inégalités, no­tam­ment ter­ri­to­riales, qui se sont mal­heu­reu­se­ment creu­sées dans notre ré­gion », a-t-il dé­cla­ré sur France 3 Pa­ris Ile-de-France.

> Et pour le Ras­sem­ble­ment na­tio­nal ? In­ci­té par son par­ti à se lan­cer, Jor­dan Bar­del­la, le vice-pré­sident du RN, ne s’est pas en­core of­fi­ciel­le­ment pro­non­cé.

 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ?? (De g. à dr.) Clé­men­tine Au­tain, Au­drey Pul­var, Ju­lien Bayou, Laurent Saint-Mar­tin.
(De g. à dr.) Clé­men­tine Au­tain, Au­drey Pul­var, Ju­lien Bayou, Laurent Saint-Mar­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France